Top articles

  • Eaux fuyantes

    17 octobre 2018 ( #Rivière en colère )

    Les eaux fuyantes emportent tout Avec elles Même les rêves les plus fous Les jolis petits cailloux Les pensées pas encore nées Les espoirs, les chauds et froids, les berceaux Les outils, les chaussures, les voitures : Dans un grand bain d’argile Les eaux...

  • Les chaussettes à repriser

    10 mars 2019 ( #Pierre d'antan )

    Les trous aux chaussettes Ce sont des passe-vents Qui tirent le froid par les dents Laissant entrer la nuit de l’hiver. Reprise tes chaussettes ! Ne reste pas comme ça Ton orteil qui prend froid C’est la mort assurée. Tu ne sais pas repriser ? Ta grand-mère...

  • Pour rire : La version Botero des animaux

    10 janvier 2020 ( #Sourire )

    This was a project completed as part of my MA in Applied Sound for Interactive Media. It is a demonstration of sound design and music for animations in stereo. All sound, music and implementation by Thomas Walravens. These Rollin' Wild clips have been...

  • Indienne

    02 mai 2019 ( #La pierre d'hier )

    Oeuvre du peintre Alfredo Rodriguez Avec mon arc De sureau Mes flèches en tuteur La tension de mon âme Propulseur avisé Heureuse J’étais D’une joie pure et sincère Naturelle Et soyeuse Un entraînement spirituel Puisé dans la force des siècles Ces moments...

  • La petite fille qui regardait les oiseaux

    05 mars 2019 ( #Collier d'ambre )

    Image d'Adélaïde Hiebel La petite fille qui regardait les oiseaux Avec ses yeux nouveaux Avec son âme pure Et son esprit d’aventure. La petite-fille prise entre le rêve et la vie Entre la beauté et la magie Avec son air taquin Et des rimes à naître, pleins....

  • Je te dirais qui tu es

    21 juin 2018 ( #Tourmaline melon d'eau )

    Je te dirais qui tu es Non pas ton avenir Je ne puiserais pas dans Les grappes Délavées Desséchées du passé Pour justifier un quelconque Avenir L’avenir n’est pas. Le passé n’est plus. Diseuse de présent est ma vocation. Je te dirais ce que tu devrais...

  • Le territoire des chats-fougères

    08 mars 2018 ( #Pierre-fougère )

    Sur chaque tronc Sur chaque rive Sur chaque terre Et plus encore Les chats-fougères Aux pattes tendres Aux coussinets-pores Roses et verts Ont déposé Indélébiles Leurs traces Leurs invisibles Frontières. Il n’y a pas un aspect Du bois Il n’y a pas une...

  • L’oiseau chevron noir et blanc

    04 février 2018 ( #Jaspe orbiculaire )

    L’oiseau chevron Noir et blanc Dans sa tête une pensée d’argent Dans son cœur des rêves enneigés Avec pour horizon Un or ensoleillé Il avait pour tout soupçon Une mère couturière Calculant les chevrons de son plastron Au millimètre près du cœur Cousant...

  • L'invitée de l'élucubration

    21 décembre 2017 ( #Opale des Andes )

    Cordillera de la sal, Chili- Par Danielxfer — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=43254068 Invitée du désert Je discute avec le jasmin Raisonne le laurier-rose qui voit La politique partout Un vent chaud souffle...

  • Le sel du chemin

    17 octobre 2016 ( #Terre-mère )

    La grande saupoudreuse du temps Sur le chemin de la vie Verse Irrémédiablement Ses filaments dorés D’or mais aussi d’argent. D’argent Est le sel Qui a emprunté à la grise attitude Sa parure dévolue Et à l’ardente morsure de la jeunesse Sa chaude délicatesse....

  • La grande guerre de Roger Colombier - Les mutins -

    28 septembre 2014 ( #Les chroniques de Roger )

    Jean-Julien Chapelant (1891-1914) fusillé pour l'exemple (Ctruongngoc) *** Le rang se fait d’espaces vides Et le cœur absent ou livide. Revient l’écho. Est venu le temps de la fronde: Assez de tueries rubicondes, De nos stratèges radicaux! Pour glaner...

  • Laisserons-nous la haine et l’avidité dominer nos vies ?

    11 mai 2021 ( #Or-amer, #Pas un jour sans poème )

    Ne sommes-nous pas une masse Immense masse humaine Avec ses volontés de base Son désir de s’en sortir De vivre en toute dignité ? Cette masse qui semble se contenter D’accepter De se laisser gouverner Dicter ce qu’elle doit faire, dire et croire Cette...

  • Soutien à m.

    02 novembre 2013 ( #Azurite )

    Poèmes de soutien à m et à son chant Voici pourquoi je chante … Quand le prisme de la haine racornira les cœurs et rétrécira les songes Quand les ongles de la faim écorcheront le flanc blême des exclus Quand les pierres frapperont les roulottes aux ailes...

  • La grande guerre de Roger Colombier - Au clairon -

    15 octobre 2014 ( #Les chroniques de Roger )

    La fusillade est assassine Mais la troupe reprend le pas Et ses épines, Son sésame pour le combat. Et les hommes à nouveau meurent Au nom du clairon souverain. Il n’est pas l’heure De la relève mais du chagrin. Roger Colombier image Kalibos L'histoire...

  • La grande guerre de Roger Colombier - La guerre est un massacre -

    05 novembre 2014 ( #Les chroniques de Roger )

    La guerre est un massacre, a redit le poète. Enfants qui me lirez, soyez-en assurés. Dans un jour, un an, elle tranchera vos têtes, Sans un remord ni faire une fois l’écœurée. La guerre massacre des cœurs qui se ressemblent Au profit d’autres qui ne veulent...

  • Buses égarées dans le sillon du temps

    11 février 2017 ( #Grès bigarré )

    Un mouchoir sur le cœur Un pan de montagne accroché à tes rêves La bise est une compagne ardente Généreux est son souffle Et surtout continu Il n’est pas une minute sans que mes pensées Buses égarées dans le sillon du temps S’envolent Parachutées par...

  • Inégalités

    10 avril 2020 ( #Chronique du virus )

    La poésie est une force, la poésie est une arme, je ne sais pas si elle est chargée de futur car pour l’instant le moment présent me guide, la poésie peut-elle en ses mots dénoncer, la poésie peut-elle en sa substance du doigt, montrer ? Il n’y a que...

  • Les yeux bleus

    30 décembre 2019 ( #Collier d'ambre )

    Soudain ton regard croisa le mien C’était une première fois Comme une lumière qui jaillit Un éclair de vérité Insondable ce petit regard de bébé Cette fraîcheur qui cogne à la porte de tant D’années De tant de chemins et tant de rêves….. Une fleur a glissé...

  • La grande guerre de Roger Colombier - Aveu -

    08 octobre 2014 ( #Les chroniques de Roger )

    image Je ne fus pas un bandit de sacs et de cordes J’ai accepté la loi comme les autres gens Et triché peut être cela je vous l’accorde Mais d’un pauvre n’ai point pris un seul argent. Pourquoi alors mes mains entravées de chaînes Et ce trou là-bas que...

  • La grande guerre de Roger Colombier - Lettre du front -

    15 juin 2014 ( #Les chroniques de Roger )

    image Dans cette aurore de la lueur d’une lampe, Je ne suis nulle part peut être n’importe où. Voici mon adieu. Je fixe la triste rampe. Bientôt sous le clairon, nous jaillirons du trou. Mère, ces mots, il va falloir que je m’en aille. Et tu le sais:...

  • Comme deux petites étoiles

    18 juillet 2021 ( #Pas un jour sans poème )

    Comme deux petites étoiles Fulgurantes et voyageuses Le soleil a pris de la hauteur Et mon cœur est ragaillardi. Je pleure pourtant sur ce virus Qui détruit l’essence même de la vie De notre continuité Et éloigne ceux dont on aimerait être proche A notre...

  • Le portulan du ciel

    19 janvier 2019 ( #Tectite )

    Comme un ciel pur Intact d’Atacama Comme un grand tableau Ardoisé et précis Comme une passoire sur la tête Laissant filtrer Ses pointillés de lumière Portulan du ciel Laisse-moi relier un à un Tes points Je dessinerais le grand bestiaire du cosmos. Là-haut...

  • Le divan compliqué

    02 janvier 2022 ( #Agate mousse )

    Le divan compliqué D’un pain qui s’affaisse Pan De ce moment présent qui coule Comme l’onde sur la rivière Sans jamais se soucier C’est un travail sur ce qui est Corrompu sur ce qui est Fuyant Comme un crabe qui s’affaire A rentrer Dans le sable mouillé...

  • Ce n’est pas au peuple de payer !

    10 mars 2022 ( #Perle d'obsidienne en colère )

    Ce n’est pas au peuple de payer ! Ne paie-t-il pas déjà cher ? Le jeune employé, qui, pour se rendre Sur le lieu où il vend sa force de travail Débourse 2 euros 10 le litre d’essence Tout ceci pour gagner un salaire de misère Qui ne lui permet même pas...

  • La montagne polychrome

    24 août 2018

    …..poésie en errance : ici où là, tu trouveras la poésie….. Deux pattes d’éléphant Une tête de pyramide gris souris Une gorge bien ouverte Sur le plongé Comme un ravin Une chute de rein trop cambrée Les pieds ont infusé le fer Pour se faire une décoction...

<< < 10 20 30 40 50 60 70 71 72 73 > >>