Top articles

  • La cité éperdue

    06 octobre 2018 ( #La pierre rouge des dinosaures )

    …..poésie de Talampaya….. Cité Qui a puisé L’imagination Dans les coquilles De nacre et de fusion Dessins ocrés aux veines délicatement Sculptées par le rouge sang de l’argile ferreuse Striures imitant le cri de l’opale Caracoles empressées comme saturées...

  • Ecrivez sur mes murs

    11 octobre 2018 ( #La pierre rouge des dinosaures )

    …..poésie de Talampaya…… Venez Ecrivez sur mes murs Là-haut la pierre invite A l’expression. Sur mes parois vous Trouverez L’ardoise propice L’ocre précieux Le sang frais de la pierre Qui veut être pilée. Il n’y a pas de limite A la découverte des dessins...

  • Le jardin à l’arbre rouge

    21 octobre 2018 ( #Agate mousse )

    Le jardin à l’arbre rouge c’est un petit paradis On y joue s’y repose s’y pose En lui chaque jour c’est lundi épanoui. Le jardin à l’arbre rouge tourne autour de lui Qui a laissé l’automne colorer son feuillage Du mercurochrome de la vie. Le jardin à...

  • Le vieil olivier

    20 octobre 2018 ( #Agate mousse )

    Lutrin respecté de la faim Et de l’aurore Contrefort du destin Sagesse en robe de satin Et de cet ivoire nacré Dont se recouvrent les troncs anciens. Il a épousé la gerbe et l’éteule a germé Haut Dans son entourage de paix d’olivier Le fruit a ri L’épi...

  • La lune opalescente

    25 novembre 2018 ( #Pierre de lune )

    Tu portes ton message A ma porte Lune Au plus près de ma vue Comme pour me dire : Tu m’as oubliée. Je ne peux plus Il est vrai Aller à ta rencontre Lors de rendez-vous nocturnes Dans le jardin. J’ai pensé Que je n’étais plus connectée A ta blancheur de...

  • Ce que nous voulons

    08 décembre 2018 ( #Terre-mère )

    Ce que nous voulons C’est vivre mieux Ce que nous voulons C’est une vie décente Qui ne laisse pas en début de mois Un vide à combler. Ce que nous voulons C’est que COMPTER ne soit pas le seul verbe A conjuguer Chaque jour Chaque nuit Comme une tirelire...

  • La rose de la paix

    28 décembre 2018 ( #Rose-opale )

    « La vie nous offre en permanence des occasions de grandir et de changer. Car les fleurs les plus fragiles se frayent un chemin et poussent au milieu des pierres les plus dures. « Blackwolf (Robert Jones) peuple Ojibwa et Gina Jones Elle a émergé d’un...

  • Une fleur d’hiver

    30 décembre 2018 ( #Terre-mère )

    Une fleur d’hiver Une qui n’est pas fière Qui s’exprime Simplement Qui se fait sentir Intensément. Une fleur qui ne coûte pas cher Une pour laquelle tu ne te ruines pas Mais qui allume dans ton cœur Un sentiment de joie. Une fleur d’hiver De noël de printemps...

  • Pierre, ma pierre

    12 janvier 2019 ( #Obsidienne larme d'apache )

    Où est affiché le grain de peau De ta plénitude ? En toi je lis comme un ciel Ouvert sur les pléiades. Te souviens-tu de mon étreinte Quand ton point de blé Dans ma paume Décrivit sa beauté ? Il n’y a qu’un point précis De minéralité : Là où tu tiens....

  • La paix des roses

    13 janvier 2019 ( #Quartz rose étoilé )

    La tempête avait tiré à bout portant sur la tige déboussolée Elle avait extirpé du corps, De l’âme, Avec des forceps Les marrons Bouillonnants de passé non enterré, Les châtaignes bouillies De l’avenir non défini. C’est ainsi qu’était née la paix des...

  • Comme les sources, s’offrir à la terre

    14 janvier 2019 ( #Agua marina )

    (…) Il faut être doux et s’offrir à tous, Pour vivre il n’y pas d’autre façon D’être la douceur. S’offrir à autrui Comme les sources s’offrent à la terre (…) Pablo Neruda (Le refrain du boutiquier, Hélios et les chansons dans Crépusculaire) Comme les...

  • Souvenirs d’enfance : Les figues du voisin

    16 janvier 2019 ( #Fruits confus de l'enfance )

    Par Trew, C.J — http://plantillustrations.org/illustration.php?id_illustration=58571&language=English, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=22318968 C’était un jardin Abandonné Il était autrefois celui de la sœur de mon arrière...

  • Luna de sangre (version bilingue)

    21 janvier 2019 ( #Coeur de lune rouge )

    c'est celle de 2015 En qué estás pensando Luna, luna Cuándo te pones tu ropa de sangre ? Qué estas viendo Luna, luna Cuándo la madrugada se pone En su ropa de misterio ? Por qué estás riendo Luna, luna Cuándo la gente no te mira ? Es tan fría la tierra...

  • La fougère en habit d’impatience

    27 janvier 2019 ( #Coeur de malachite )

    Froide la terre en son rêve d’hiver Gris panoramas de cendres compressées Du nid douillet (Nutriments Ouates fibreuses de la couche terrestre) Son regard tourné vers la fissure du temps Des rêves de feuillage Librement Exposé Des songes de bise chaude...

  • Arrachés – Poème pour se souvenir de la Retirada mais aussi poème de l’exil

    29 janvier 2019 ( #Le petit caillou oublié )

    Photographie prise à la frontière des Pyrénées-Orientales lors de l’exode des républicains espagnol en 1939. PAUL SENN, PFF, MBA BERNE. DÉP. GKS. © GKS, BERNE Attachés à cet environnement Souvent fort modeste Emprunt de chaque heure de leur vie Attachés...

  • Poésie qui ne sait pas quoi dire

    01 février 2019 ( #La pierre du froid )

    La muse est une marmotte qui ne veut pas sortir Même pour emballer le chocolat La neige a étendu sa blanche pelisse Deux jours durant sur le sol Comme pour avertir le printemps de ne pas trop s’emballer La neige est un véhicule qui insinue que le froid...

  • Les petits cailloux de l’oubli

    08 février 2019 ( #Inukshuk )

    Par McKay Savage from London, UK — BC Inukshuks, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=23464267 La marée du temps est une vague infinie Qui projette l’âme tel un bateau sans gouvernail Le vent a levé sa colère sur un ciel habillé...

  • L'offrande de la terre-mère

    21 février 2019 ( #Terre-mère )

    Au quadrant de l'amour sonne le quart de la fleur d'oranger La pleine lune de périgée était particulièrement lumineuse le 19 février Alors au châle de mes rêves je piquais une broche d'obsidienne Après 54 années d'errance je découvrais la réalité : La...

  • La pierre est ma confidente

    06 mars 2019 ( #Aragonite )

    « Tout est oublié avant d’avoir été dit. Et le silence n’est pas un refuge. » Yannis Ritsos En suivant le chemin de la sarriette Vient à moi la minéralité Même si les paroles restent muettes Aux pierres je parle Elles savent écouter. Le silex est un ami...

  • La pierre de la pudeur

    09 mars 2019 ( #Opale des Andes )

    Prenant quand elles viennent Les choses de chaque jour N’attends que le fruit de ton cœur Ta vérité sacrée. Je saurais lire dans le marc de ta pierre Ce que tu ne me dis pas Je déchiffrerais les glyphes sucrés De la pudeur en habit de timidité. Tu sais...

  • Couples

    19 mars 2019 ( #L'arbre qui fait parler de lui )

    Par Camille Pissarro — wallpapers-diq.com, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=132184 Deux par deux Vis-à-vis Leurs mains Réunies Leur vert ramage leur doux branchage Leurs doigts Déjà Entrelacés Réunis Fusionnés Deux par deux...

  • Soleil de mars

    20 mars 2019 ( #Pierre de soleil )

    Soleil Timide soleil Que rien n’efface Que toute trace Lumière pure Fuse Instant fugace Chaleur d’une ébauche. Soleil Aucun mois qui ne veut pas de toi Mars est un client pressé De tresser rapidement sa natte de printemps Soleil Qui fixe son regard insistant...

  • Poésie-patchwork

    23 mars 2019 ( #Caillou de l'arc en ciel )

    Donne-moi ton bleu de lin Une fleur entre les seins Et l’eau coule sincère Entre chaque rangée. Donne-moi ton rose de dragée Ta tulipe encore vierge Tes joues de poupées Et l’eau qui illumine chaque pensée. Donne-moi ton jaune de genêt Ton poussin encore...

  • Âme de Rouen

    24 mars 2019 ( #Pierre d'antan )

    Saisir son cœur Sa plume son antériorité Ses petites rues parfois malfamées La rue des Bons Enfants, coupe-gorge moyenâgeux La rue Eau-de-Robec, la rue Malpalu, la rue du Champ des Oiseaux (quand j’étais enfant entendre ce nom me faisait rêver) La rue...

  • Je suis, maintenant

    27 mars 2019 ( #La pierre qui philosophe )

    Avant, J’étais. C’était un moi qui n’était pas « je » Une autre personnalité Une identité forgée par l’ego et les gens, l’identification à la forme ou toute autre identification : Une personne naviguant sur un vaisseau de nuages. Aujourd’hui, ici et maintenant...