fragments de vivarais

Publié le 18 Mai 2024

Fauvette-briquette
Fauvette-briquette

......fragments de Vivarais......

 

Madame Fauvette à tête noire

Aime la casquette-briquette

La coiffure couleur minérale

Comme un lait de marron chaud.

 

C’est son joli chapeau !

 

Cousine du Vivarais

Heureuse d’avoir de tes nouvelles

Ici c’est dame Fauvette-Casquette

Digne fille de Moisson.

 

Tu as bonne mine, cousine

Attends-tu comme moi avec impatience

La joie de plonger ton bec

Dans les fruits juteux ?

 

J’ai hâte, le soleil essaie de se presser

Pour peindre la couleur sacrée

Sur les fruits convoités

En attendant, je chante, je chante

A tue-tête, comme toi, cousine

Peut-être chantes-tu avé l’assent

Moi, j’ai un assent un peu pointu

C’est ainsi

Le merle est concurrencé

Depuis que je viens dans cette contrée

chanter

Toi, dans ton Vivarais

Qui concurrences-tu ?

 

Tu auras certainement plus d’opportunités que moi

Pour régaler glotte et estomac

Tu vis dans un espace encore sauvage, préservé

Ici, il faut faire avec la civilisation

Malgré tout, on nous a réservé cet espace

Il y a du beau monde, il faut savoir

Ecouter, voir et observer avec un œil avisé.

 

Carole Radureau (18/05/2024)

 

Inspirée par ces photos de Serge d’une dame fauvette à tête noire

 

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Fragments de Vivarais, #Oiseaux-muses

Repost1

Publié le 14 Mai 2024

Le grand amas d’Hercule

.......fragments de Vivarais.....

 

Les favelas existent aussi dans l’espace

On ne connaît pas les conditions de vie

Ce sont d’intenses concentrations :

Des amas globulaires.

 

Un million d’étoiles

Un petit espace concentré

Les voilà serrées

Les unes contre les autres

Rayonnantes

La chaleur se dégagent de leur

Peau contre peau

On dirait un soleil miniature

Tout empli de petite vie.

 

Rien à voir avec la pauvreté terrestre

Les amas de misère

Que tout le monde veut fuir

Ici c’est un amas de richesse

Peut-être pas de tendresse

Mais un amas d’énergie

Comme un édredon

Propulsé par des queues d’étoiles filantes.

 

Ça rayonne et ça bourdonne

C’est ronflant et rutilant

Ça chantonne et entonne

Le jazz est au milieu d’elles

Le roi.

 

J’entends très bien le saxo qui domine

Avec la lucidité de verre du vibraphone

Une pincée d’accordéon, minuscule, à peine audible

Le piano qui caresse des notes en fusion

Le violon étincelle

C’est de lui que proviennent les rayons

Bien campés sur le périmètre de l’amas

C’est d’un rythme tzigane que le violon

S’enflamme et nous envoie

Sa multiple et chaude énergie.

 

Nous écoutons sans avoir conscience d’entendre

C’est une musique spatiale qui nous baigne

Nous voyons de tous nos yeux sans voir vraiment

Le cosmos est en nous

Nous l’ignorons et attribuons tous nos mystères

A des éléments présents sur terre

Ignorants que nous sommes !

 

►Quand ça picote dans les jambes

►Quand les fourmis sont de sortie

►Quand l’acouphène devient plus intense

►Quand le ventre gargouille :

Ne cherchez plus !

C’est le grand amas d’Hercule sur les ondes :

Identifiez le quadrilatère formé par les quatre étoiles principales de la constellation d’Hercule

Divisez alors en trois la distance qui relie η (êta) et ζ (dzêta) Hercule :

notre cible se trouve au tiers supérieur.

Bonne chance !

 

 

 

Carole Radureau (14/05/2024)

 

Inspirée par cette photo de Serge

 

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Fragments de Vivarais, #La tête dans les étoiles

Repost1

Publié le 5 Mai 2024

 

…..fragments de Vivarais….

 

Dans le pré, vert pré, herbes fraîches

Au chant du merle, précoce et beau

Va, Amilcar fils de broquard

Avec calme et sérénité

Il broute cette herbe naturelle, douce et tendre à la fois

Il est tôt, la nature est toute à eux

Aux animaux sauvages rêvant de tranquillité

La nature explose en jaune Vivarais

Le jaune vous savez, bien, celui des genêts :

Comme la Montagne est belle quand elle se déguise ainsi

Comme l’air embaume la sauvagitude !

Amilcar a dès potron-minet fait la joie d’un 2 jambes

Il est tombé de son lit pour ensuite tomber dans les pommes

Face à si joli spectacle

On comprend ça, on comprend, oh ! oui

On comprend

Car c’est la vie toute belle dans sa simplicité

Qui ouvre le livre de l’harmonie

Nous n’avons pas envie de connaître la fin

Nous voulons savourer une à une les pages d’un livre vert

Où l’herbe est pure où l’air sent le genêt

Où Amilcar n’a aucun souci à se faire

La Terre-Mère nous envoie de si jolis messages

Prenons-les pour ce qu’ils sont

La quiétude a étendu son linge de rosée sur le fil de la plénitude.

 

Carole Radureau (05/05/2024)

 

Inspirée par ces photos de Serge (et de cette vidéo)

 

Amilcar le broquard du Vivarais
Amilcar le broquard du Vivarais

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Fragments de Vivarais

Repost1

Publié le 3 Mai 2024

…..fragments de Vivarais…..

 

Madame Curieuse aime fourrer son bec partout

Elle a la fibre aventureuse

A la recherche sans cesse, à la recherche

De bons plans

Elle se demande : qu’est ce truc-là qui a poussé

Dans mon jardin ?

Est-ce un nouveau piège à araignées

Une invention de l’homme pour nous sauvegarder ?

Est-ce un miroir réfléchissant

Pour que je dise : miroir, mon beau miroir

Suis-je toujours, moi, Carbonero

La plus belle de ce jardin ?

J’ai quand même posé la question

Sûrement est-ce ainsi que vous me voyez

Toute à ma question, ma préoccupation, sur ce cliché

(je ne suis pas folle, j’ai bien entendu le clic !)

 

A trop côtoyer les humains

On en vient à adopter leurs futilités

A faire la course à la beauté

Oubliant de faire les courses

(celles aux toiles d’araignées, aux nids de chenilles processionnaires….)

Pendant que madame Curieuse fait la belle

Face aux caméras

Monsieur court tout seul pour donner la becquée :

Hé hé, c’est un inversement des choses !

Un début d’émancipation féministe

Pour les dames Carbonero ?

 

Carole Radureau (03/05/2024)

 

Inspirée par cette photo du piège-photo de Serge

 

Madame Curieuse

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Oiseaux muses, #Fragments de Vivarais

Repost1

Publié le 19 Avril 2024

Jolie petite grive

........fragments de Vivarais......

 

Comme par magie la grive

S’est laissé capter son image

Fille de la rosée

Petit enfant de l’onde

La grive

Aime cacher son plumetis

Entre les herbes, parmi les gris-verts

Au sein des taillis

La petite grive est trop timide

Une légende nous raconte pourquoi

Un jour je la raconterais si vous êtes sages.

 

Une petite grive en Vivarais

Se croyait seule

Elle n’avait pas vu l’œil curieux

Caché au milieu des pâquerettes :

Nul dégât !

Elle n’y était pas préparée

N’avait nullement préparé son visage

Rimmel, fond de teint, coiffure appropriée, anti-rides, mortier, botox etc…

C’est une petite grive nature

Très fraîche dans ce matin frais

Très naturelle, limite sauvage :

La véritable beauté, quoi !

 

Carole Radureau (1/04/2024)

 

Inspirée par cette photo de Serge

 

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Fragments de Vivarais, #Oiseaux muses

Repost1

Publié le 6 Avril 2024

Galipette la genette

.......fragments de Vivarais....

 

 

Vivarais, ô sauvage Vivarais

En ton sein plein et ferme

Dans ta nature profonde

Tes vallons échancrés

Tes bois jamais clairsemés

Vivarais dans ce coin-là de la Sialinette

Dis-moi, dis-moi

Si par hasard, vraiment par hasard

Tu ne cacherais pas une genette ?

Une genette ? Qu’est cela ?

Un animal pas de chez moi

Ou si peu.

Certains l’ont vue, ici jamais

C’est que la bestiole aime le noir

Pour errer, faire des cabrioles

Envoyer de droite et de gauche

Sa longue queue tachetée.

 

Ici c’est Galipette !!

 

La voici, la voilà !

Flashée on ne peut mieux

Il y a des pièges en Vivarais

Des pièges photographiques

C’est pour faire le topo de la gent locale

Uniquement.

 

Tel un enfant découvrant au pied du sapin

Son habit de genette ou son appareil photo à bulles

Serge a imité derechef

La Galipette :

Pour un peu il aurait pu

Décrocher le lustre à l’ancienne

Voir ainsi 36 chandelles

Tout émerveillé qu’il était.

 

Carole Radureau (06/04/2024)

 

Inspirée par cette photo de Serge

 

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Fragments de Vivarais

Repost1

Publié le 3 Février 2024

Sixième sens

 

J’ai vu tant de fois

Une burle soudaine

Et des pins trémoussant

Sortir des torpeurs estivales

Des flots de fresnes

dévallant dans la combe

sous le regards de châtaigniers

aux épaules impassibles

 

j’ai goûté souvent

le roulis de la nuit

son miel de silence  à l’ombre

d’une chouette sous la lune penchée

un sentiment de renard

élégant et discret

le souffle d’un blaireau

demandeur de parfum

 

j’ai senti les yeux fermés

tout le peuple de l’herbe

des fourmis clandestines

aux épeires monte en l’air

des araignées sauteuses

et leur jeu de marelle

juste pour faire la nique

aux puissantes sauterelles

 

j’ai saisi dans mes doigts

l’éphémère du ruisseau

le septembre cévenol

qui coule sur mes épaules

la brume d’automne

qui s’accroche à mes lèvres

la neige du coucou

qui me brule les joues

 

j’entends dans les sous-bois

la course des giroles

la ronde des feuilles mortes

qui se tiennent la main

le saut d’un écureuil

et le chant du rouge gorge

complices de l’aube

fanfarons du matin

 

je te ressens si fort

tu es mon sixième sens

je te butine comme une abeille amoureuse

toi qui répond présent au bonheur

inlassablement

éternellement

Vivarais d’hier

Vivarais de demain

 

Hobo Lullaby

Sixième sens

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Fragments de Vivarais, #Terre-mère

Repost0

Publié le 20 Janvier 2024

 

Le chant des pentes

 

Les pierres de tes pentes

Constellent mes espoirs

 l’horizon surgit

sous la jupe d’un châtaignier

perdu dans la java

d’un sentier sinueux

je glisse et je remonte

pour caresser tes joues

 impassible et ardente

comme une grande sœur

avec un grand sourire

avec ta main tendu

tu me prends par le cœur

je t’aime ma Montagne

comme on aime la vie

 

 

Le chant des pentes

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Eau-de-Vie, #Fragments de Vivarais

Repost0

Publié le 6 Janvier 2024

Renaitre

 

 

S’approcher de l’aimant sauvage

 

Troquer une montre pour

Des nuages caracolant

 

Sourire aux reliefs

Apprivoiser les pentes

Repeigner les forêts

De terrasses ancestrales

Ardentes commissures des vallons

 

Epier les arbres pudiques

Et communier avec les mycéliums secrets

 

Offrir un silence

Au chant du crapaud nocturne

Un rictus béant

A la boussole étoilée

 

Comprendre sans les voir

Le mutisme du blaireau

La crainte du renard

 

Offrir de frileux croissants

Aux brumes du matin

Tirer la langue au rouge gorge

Joyeux serviteur de l’aube

 

serrer son enfance par la main

Frotter sa joue tout contre la liberté

 

Se promener en forêt

 

 

 Hobo-lullaby

Renaitre

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 15 Octobre 2023

Poêlée

......fragments de Vivarais.....

Fruit déposé
En robe nue
Offrande sacrée
De la nuit opaque
La peau châtaine a décliné
Sa couleur en poème
Inédit
Sous sa couverture
La chair
Farine nutritive
Attend
Qu’éclate
Le moment
De venir troubler
Les ondes pures.

Carole Radureau (15/10/2023)

Inspirée par cette photo de Serge

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Fragments de Vivarais

Repost0