Top articles

  • Inégalités

    10 avril 2020 ( #Chronique du virus )

    La poésie est une force, la poésie est une arme, je ne sais pas si elle est chargée de futur car pour l’instant le moment présent me guide, la poésie peut-elle en ses mots dénoncer, la poésie peut-elle en sa substance du doigt, montrer ? Il n’y a que...

  • Les yeux bleus

    30 décembre 2019 ( #Collier d'ambre )

    Soudain ton regard croisa le mien C’était une première fois Comme une lumière qui jaillit Un éclair de vérité Insondable ce petit regard de bébé Cette fraîcheur qui cogne à la porte de tant D’années De tant de chemins et tant de rêves….. Une fleur a glissé...

  • La grande guerre de Roger Colombier - Aveu -

    08 octobre 2014 ( #Les chroniques de Roger )

    image Je ne fus pas un bandit de sacs et de cordes J’ai accepté la loi comme les autres gens Et triché peut être cela je vous l’accorde Mais d’un pauvre n’ai point pris un seul argent. Pourquoi alors mes mains entravées de chaînes Et ce trou là-bas que...

  • La grande guerre de Roger Colombier - Lettre du front -

    15 juin 2014 ( #Les chroniques de Roger )

    image Dans cette aurore de la lueur d’une lampe, Je ne suis nulle part peut être n’importe où. Voici mon adieu. Je fixe la triste rampe. Bientôt sous le clairon, nous jaillirons du trou. Mère, ces mots, il va falloir que je m’en aille. Et tu le sais:...

  • Comme deux petites étoiles

    18 juillet 2021 ( #Pas un jour sans poème )

    Comme deux petites étoiles Fulgurantes et voyageuses Le soleil a pris de la hauteur Et mon cœur est ragaillardi. Je pleure pourtant sur ce virus Qui détruit l’essence même de la vie De notre continuité Et éloigne ceux dont on aimerait être proche A notre...

  • Le portulan du ciel

    19 janvier 2019 ( #Tectite )

    Comme un ciel pur Intact d’Atacama Comme un grand tableau Ardoisé et précis Comme une passoire sur la tête Laissant filtrer Ses pointillés de lumière Portulan du ciel Laisse-moi relier un à un Tes points Je dessinerais le grand bestiaire du cosmos. Là-haut...

  • Le divan compliqué

    02 janvier 2022 ( #Agate mousse )

    Le divan compliqué D’un pain qui s’affaisse Pan De ce moment présent qui coule Comme l’onde sur la rivière Sans jamais se soucier C’est un travail sur ce qui est Corrompu sur ce qui est Fuyant Comme un crabe qui s’affaire A rentrer Dans le sable mouillé...

  • Ce n’est pas au peuple de payer !

    10 mars 2022 ( #Perle d'obsidienne en colère )

    Ce n’est pas au peuple de payer ! Ne paie-t-il pas déjà cher ? Le jeune employé, qui, pour se rendre Sur le lieu où il vend sa force de travail Débourse 2 euros 10 le litre d’essence Tout ceci pour gagner un salaire de misère Qui ne lui permet même pas...

  • La montagne polychrome

    24 août 2018

    …..poésie en errance : ici où là, tu trouveras la poésie….. Deux pattes d’éléphant Une tête de pyramide gris souris Une gorge bien ouverte Sur le plongé Comme un ravin Une chute de rein trop cambrée Les pieds ont infusé le fer Pour se faire une décoction...

  • Mon jardin à partager

    04 avril 2020 ( #Chronique du virus )

    Je vous envoie sur mon blog de fleurs sur lequel j'ai mis des photos du jardin, vu que je peux sortir malgré le confinement et grâce à de petites améliorations dans le cadre de mon allergie. Je voudrais pour une fois que ce soit moi qui vous offre un...

  • La grande guerre de Roger Colombier - Enfin ! -

    22 octobre 2014 ( #Les chroniques de Roger )

    La paix nom de Dieu et l’amour ! Plus jamais de sang ni de flammes. La vie recouvre ses atours. Et son rire de jeune femme. La page est tournée pour de bon : Ouvrons nos champs et les pâtures! De nos mains le rêve gerbons Dans les cœurs et mille murmures....

  • Faire jaillir notre humanité

    14 mars 2020 ( #Chemin de vie, #Chronique du virus )

    Et penser les uns aux autres Y penser car les voir devient impossible et Se retrancher derrière ses lunettes, son écran, son mental affecté Ça met plus de barrières que les barrières officiel...

  • La violence crue

    07 décembre 2018 ( #Lance-pierre )

    La violence crue explose dans la rue et sur le bitume elle pose sur les joues encore tendres sa force de persuasion. La violence gratuite effrite un à un les vases encore hésitants et la poussiè...

  • Fleur de canicule

    11 août 2020 ( #Miel de zinnia )

    Fleur de canicule Belle sous le soleil La gorge qui s'émerveille De ce miel en elle Caché. Fleur de chaleur sans pitié : Témérité Face au vent mauvais le piquant S'hérisse et pâlit le solei...

  • Ode à l’eau pétillante, puissante, revigorante, parfois caressante, généreuse, doucereuse, amoureuse parfois limoneuse toujours précieuse, essentielle, fusionnelle, rituelle, générationnelle toujours cadeau du ciel, vive, sensitive, intuitive toujours émotive, minérale, géniale, animale toujours vitale

    25 octobre 2017 ( #Agua marina )

    Le titre a tout dit. Carole Radureau ( 25/10/2017)

  • Naviguer vers l’inconnu

    08 juin 2018 ( #Opale verte fossilisée )

    ….méditation et écriture poétique….. L’inconnu, Ne pas en avoir peur Sinon en avoir envie Cet air de je n’y crois pas Qui germe en vous Fleur, ample fleur Si belle si haute si odorante. L’inconnu, Pour s’y rendre Comme c’est simple Lâcher la bordure de...

  • Au fond de soi

    30 novembre 2018 ( #Agate mousse )

    Au fond de soi Puiser les forces Trouver de l’air et puis La joie D’être en vie et de sourire encore. Au fond de soi Imaginer la cordillère Sentir des effluves Serrer des mains Dans chaque regard puiser Une confiance en soi : L’envie d’y croire. Au fond...

  • Vent dans les branches d’albizia, vent en moi

    15 mars 2019 ( #Opale des Andes )

    Albizia secoué comme un prunier Chaque jour Secoué Balancé, saccadé, parole hachurée Palmier aux frondes raccourcies par la bise Palmier joyeux aux vertes feuilles / tendres salades de printemps Pin noir d’Autriche Géant ébranché par le sécateur humain...

  • Dérouler les mots sous tes pas

    14 novembre 2018 ( #Quartz rose étoilé )

    Dérouler les mots sous tes pas Des mots jaunes d’automne qui Comme les feuilles du tilleul Laissent sur le sol un message fortuné Qui ne se lasse jamais de dire, d’épandre Chaque année sa saison trop chaude trop vive En un tapis doux et lumineux Rempli...

  • Le froid du ressentiment – Poème du pardon

    07 février 2019 ( #Quartz rose étoilé )

    La morsure du froid a inscrit sur mes pores des messages en morse Et moi je ne savais pas les déchiffrer Les errances mènent au bout de chemins caillouteux et imparfaits Des chemins qui divaguent Où avais-je la tête quand je me retranchais dans des girons...

  • Lui.

    26 octobre 2018 ( #Larme d'apache )

    « Et je sens que « moi » est trop petit pour moi. Quelqu’un veut en sortir obstinément. » Vladimir Maïakovski – La nuage en pantalon Si je pouvais Chanter l’algorithme aux boucles de licorne Avec un mouchoir de liane fleurie Je tisserais une trame de...

<< < 10 20 30 40 50 60 70 71 72 73