Chrysanthème glacé

Publié le 5 Novembre 2021

 

Comme un chrysanthème glacé

Figé sur l’avant-bras de l’ancêtre

Rieur et gai

Chrysanthème enjoué

Non pas de deuil mais de fête

 

Ses ligules à droite, à gauche

Devant, derrière, dessus, dessous

Par tous bouts

Envoyés, ligules pressés

De serre des mains

 

Glacé mais tout sourire le chrysanthème

De ce jour où rien

Où rien n’est trop beau pour recevoir

Sur une coupe

L’aumône de soleil

 

Sur une scène originale

Où s’étendent au soleil des bras

D’arbre

Décharné

Où s’étend au sol un tapis-filet

En attente de provisions

Où le vert accroche encore sa verdeur

Parmi quelques jaunes qui ne pensent qu’à tomber

Feuilles au pouvoir temporaire et nacré de savoirs

 

Le chrysanthème glacé va fondre comme lui

Au soleil

Et jaunir lui aussi et tomber peut-être un jour

Dans le filet

Qui brûlera, c’est certain

Il n’est pas encore né le filet attrapeur de soleil

Mais ils y pensent, ils y pensent

Me dit, à l’oreille une châtaigne

Très très bien renseignée.

 

Carole Radureau (05/11/2021)

 

Inspirée par cette image de Serge

Chrysanthème glacé

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Pas un jour sans poème

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
La châtaigne qui murmurai à L'oreille de Caro ...<br /> ça ne m'étonne qu'à moitié ! ;)
Répondre
C
Et en plus, elle a du mérite la châtaigne, car je n'entends pas grand chose (même, hélas quand c'est une voix de châtaigne, alors l'aura comble le tout).
A
C'est vrai que ce petit soleil évoque un chrysanthème échevelé,bien vu. <br /> Les filets à châtaignes sont installés, je crois que cette année la récolte est bonne.
Répondre
C
J'espère que la récolte sera bonne, tout ce qui est pris, est pris.