L’enfant jaune de la lumière

Publié le 11 Septembre 2022

L’enfant jaune de la lumière

 

J’ai vu,

Naissant

Dans son œuf

L’enfant jaune

De la lumière.

 

De lui,

A travers la coquille

Naissaient des milliers de rayons

Lumineux mais pas trop

Comme des rayons de miel

De lui,

Vibraient au-delà de l’œuf

Des résonances étranges

Sincères

Profondes

Comme de petits moments de

Tendresse

A partager.

 

J’ai vue

L’enfant jaune

Certes c’était un rêve mi-éveillé

Comme le sont ces moments propices

Avant de sombrer dans les bras gris du sommeil

Quand la réalité du jour sonne encore

Juste teintée par l’irréel de la nuit.

 

Ce matin le brouillard envahit tout

Avec son nuages de miasmes

Avec son odeur particulière

C’est l’annonce de la chaleur qui prend forme

L’après-midi

L’enfant jaune a porté son projecteur

Sur le parterre désolé de fleurs

Où seules les résistantes

Seules les succulentes

Seules les adaptables ont bien voulu survivre

C’est le rayon du soleil

Qui suit son chemin traditionnel

Poussé par un sillon spécial

Qui ouvre une autoroute sans péage

A la force vive de la lumière

 

C’est un don de l’enfant jaune

Il est né comme imprégné

De ce jaune puissant

Fils du soleil et de la cane

Comme un jaune qui ne veut pas mourir

Et

Pourtant ne veut pas non plus détruire

Son vœu à lui c’est éclairer la vie

Son désir c’est faire naître la vie

Pour sa mère-soleil on fit des sacrifices

Pour implorer son aura on fit couler le sang

Pas trop, pas trop, pas trop

Juste ce qu’il faut pour chauffer nos vieux os

Juste pour nous donner le sens de l’énergie

Sans tomber dans les bras de la mygale

Qui endort

D’un coup de rêve empoisonné

Tous nos rêves

Bercés par le chant jaune de l’enfant jaune

Non, je ne cèderais pas au chant de la mygale

Je préfère de beaucoup la douce et tendre

Chanson

De l’enfant-canari

De l’enfant-poussin

Avec son habit jaune

De lumière.

 

Carole Radureau( 11/09/2022)

 

 

L’enfant jaune de la lumière
L’enfant jaune de la lumière

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Mère-Soleil

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Tes mots accompagnent merveilleusement ces photos sublimes !
Répondre
C
Heureusement que l'on a ses fleurs issues des semis pour égayer la tristesse des étés caniculaires et pour égayer les gosiers des pollinisatrices aussi.