Top articles

  • La serrure

    20 septembre 2018 ( #La pierre rouge des dinosaures )

    ……poésie de Talampaya….. Forme libre Insérée Sculptée dans la matrice Rouge Infusée par un fer amoureux. Une à la grande échancrure Comme éprise D’une clé inconnue à elle Encore. Vers l’horizon se lève Un chant d’oiseau Qui est comme l’étincelle Qui érige...

  • Souvenirs d’enfance : Le cidre

    22 octobre 2018 ( #Granite rose de Trégastel )

    Il y a des odeurs qui restent en nous Vagues effluves soulevés par le temps Qui jamais ne s’évaporent Complètement Et qui parfois viennent frapper A la porte. Un souvenir de chemin d’école Un souvenir de Normandie Un qui doit être moment du passé Non...

  • La liberté, dit l’aigle

    15 juin 2019 ( #Oeil de faucon )

    …..l’oiseau qui vole n’a pas de maître….. La liberté Dit l’aigle C’est une cape invisible et profonde Dans laquelle tu t’insères La nuit Quand tout le monde dort. La liberté Dit l’aigle C’est un effroi maîtrisé Qui te prends à la gorge Chaque matin Au...

  • Chante avec moi Pierre lapin

    04 mai 2019 ( #Collier d'ambre )

    Chante avec moi Pierre lapin La chanson de la carotte Elle a copié sur ma bavette Une histoire de salade Orange comme La vie. Je siffle à tue-tête Et toi tu croques Menu De petits cracs Retentissent C’est le tambour Du jardinet. Carole Radureau (04/05/2019)...

  • Jardin, jardine, jardinons

    07 mai 2019 ( #Collier d'ambre )

    Jardin Jardine Jardinons Croquons Binons Bêchons Et Arrosons. Moi la terre Ça ne me fait pas peur Moi la terre J’y trempe mes mains Je la transpire Je la sonde Je lui parle C’est mon amie à moi Elle répond toujours oui A mes questions. Jardin Jardine...

  • L’essentiel (réflexions sur la vie et la mort)

    07 mai 2019 ( #Lance-pierre )

    Un soleil qui se fait attendre Des roses en suspens Des fougères encore timides Mais des insectes à qui mieux mieux De la vie Des enfants qui grandissent Des perspectives de beaux jours La patience est une sœur A laquelle Donner la main sans la desserrer....

  • Éleveuse (la portée de chevaux)

    08 mai 2019 ( #Topaza impériale )

    Poulains de printemps Par Franz Marc (il en manque un) — The Yorck Project (2002) 10.000 Meisterwerke der Malerei (DVD-ROM), distributed by DIRECTMEDIA Publishing GmbH. ISBN : 3936122202., Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=154624 Quand...

  • Thé au sable

    04 mars 2019 ( #Ecrit à l'encre du samovar )

    …..écrit à l’encre du samovar….. C’est l’heure du thé N’importe quelle heure Mais quelle heure L’heure d’émietter son cœur Sur une feuille de menthe confite. J’ai servi le thé Sur un plateau de misère Avec quelques sucres d’acier Et une tasse pleine de...

  • Le silence est un débat propice

    17 mars 2019 ( #Le silex silencieux )

    Le silence est un débat propice Aux cygnes de la nuit Il emmène se coucher Le disque Rayé Qui Dans la tête dit : « Besame mucho » Le silence est un rythme lent Qui Doucement Enveloppe le bavardage permanent L’emporte Dans la canopée de son règne Il est...

  • Les toits rouges

    25 mars 2019 ( #Perle de brique )

    Les toits rouges Rouge-à-lèvres Tuiles embrassées Imbriquées couleur brique Infusées de poudre de roucou Les toits rouges Flambées au soleil couchant Fruits rouges au-delà des arbres Chaleur du foyer ? Les toits rouges Pastel tendre Rubis en poudre d’occasion...

  • Premiers pas sur la terre-mère

    18 janvier 2019 ( #Collier d'ambre )

    Les premiers pas - Van Gogh Trois petits pas Le début d’une grande marche Cette longue marche Sur la terre-mère. Mais combien de ces pas vas-tu faire ? Mais combien de virages de tournants de lignes droites De chutes d’ornières et de route dégagée En...

  • Bulle de savon

    26 janvier 2019 ( #Opale des Andes )

    Comme une vague qui s’échoue Avec fracas Comme une tornade Qui tourne et vire et vire Comme un sempiternel tic-tac Tapant dans la boîte Se cognant dans les espaces libres Rebondissant sur la volonté Comme une envie de résister Malsaine envie Désir d’empiéter...

  • La poésie-châtaigne

    04 novembre 2018 ( #Obsidienne acajou )

    La poésie est une châtaigne Qui crie au plus profond de la nuit Qu’elle aime vivre et sans elle Que serait le pain Que seraient les vers libres de la vie ? Comme une robe Glisse sur sa peau Une soie lumineuse et joyeuse Si douce et si généreuse : Un déshabillé...

  • La terre est une fleur-offrande et l’automne cherche son apprenti

    07 novembre 2018 ( #Terre-mère )

    La terre a couché sous nos pas Une terre familière Une tourbe aux abois des grands froids. L’eau est un régal assorti d’ombles pieux Qui glissent comme un mirage Sur l’onde aux grands yeux. L’oreille est aux aguets et ce bruit - ce murmure- Jaillissant...

  • Flambées d’amour

    18 novembre 2018 ( #Quartz rose étoilé )

    Crépite, s'enhardit et s’agite Un cœur trop fort trop direct Rougit d’un tel effort S’emporte et s’apprête, S’embrase : Flamboie. Une petite flambée quotidienne Comme un cocon au soit pressé Comme une envolée lyrique Un ciel rose mauve et orange : Flamboie....

  • Le grand tunnel

    01 octobre 2018 ( #La pierre rouge des dinosaures )

    …..poésie de Talampaya…. On dirait un toboggan Creusé dans l’argile fraîche Moulé dans le grand tube Fileté du temps. On dirait une invitation A s’installer Dans la grande descente Se laisse glisser comme Sur un banc de sable. On dirait un grand réservoir...

  • UNE ÎLE OU QUELQUE CHOSE COMME CA...

    09 octobre 2018 ( #Bosques petrificados )

    La participation de Dominique que je remercie de tout coeur. Il y avait là-bas très loin dans le temps, une belle chênaie qui prospérait tant et si bien depuis la nuit des temps, que les hommes de la côte commencèrent à s’y intéresser après qu’ils eurent...

  • La tortue coiffée

    10 octobre 2018 ( #La pierre rouge des dinosaures )

    ….poésie de Talampaya…. Fan de Che Guevara Tortue Va Comme une qui trimbale sa carapace de pierre Son sang minéral Rouge feu. Coiffée Bien coiffée Elle ne craint ni le soleil Ni la critique Bon sang a fait d’elle une révolutionnaire Une révolutionnaire...

  • Pommiers au bord de la mer, Trouville

    23 octobre 2018 ( #Agate mousse )

    Chargé par le soleil et les embruns D’irriguer la terre de fruits D’or et de pépins riant aux éclats Son regard sur la mer Est source d’inspiration. Il a caressé du regard le sillon gourmand Qui de la friture au hareng va en rang serré Se cacher jusqu’à...

  • Les pins à St Tropez

    27 octobre 2018 ( #Agate mousse )

    Ne craignez ni ma résine Ni la force sourde qui fuse de mon âme Sur mon seuil d’ombre D’épines et de copal Venez Vous Abriter. Je ne suis pas de ceux qui refusent Abri et couvert Les oiseaux aiment se le rappeler Et si vous aimez la cathédrale de la fraîcheur...

  • Huelgoat

    28 octobre 2018 ( #Agate mousse )

    Naissant au cœur du minéral Et du flot Murmurant D’un fruit tombé et présent ; Des oiseaux familiers Regardant cette onde aux reflets Fuyants D’or et de lumière sur l’étal fixe sur l’étal mouvant ; Tapissant Grandissant Arbre de vie aux racines dévoyées...

  • Alignement de géants

    12 août 2018 ( #Wavellite )

    ……poésie en errance : ici ou là, tu trouveras la poésie…. Quand la pachamama a décidé de dénuder Ses seins Trois d’entre eux ont jailli Comme des avions, de terre, et sans S’arrêter Ont crié jusqu’au ciel Leur vérité sacrée. Puis se sont calmés. Ils étaient...

  • Le jaspe était né

    02 juillet 2018 ( #Rivière de jaspe )

    …… Poésie de la Gran Sabana…… Dans un écrin de lumière Dans un rayon de lune Perdu un soir d’automne calcaire Le bijou Dans sa bogue rouge Etait né. Mystère. Il avait décidé d’unir Sa matière à l’eau Cette cachottière Qui en bonne couturière Avait dessiné...

  • Zone rouge

    05 juillet 2018 ( #Des fleurs pour Millah )

    ZONE ROUGE Stop arrêtez-vous ! Sentez-moi ce parfum Ce lourd, fort, entêtant Parfum Qui émane De la zone rouge. Cette fleur de sang De rubis et de vermeil Elle est cent fleurs Qui s’éveillent De la zone qui orne Le feuillage Parfum de musc Parfum de veille...

  • Ça ressemble ….

    05 juillet 2018 ( #Rivière de jaspe )

    ….à un paradis. J’y crois Je n’y crois pas Mais là c’est vrai Ça existe C’est même trop beau Pour être vrai. Il y a un décor De planté Comme un pied-de-nez A la civilisation Dans ce décor la pierre L’eau La végétation Font une ronde Chantent une chanson...