Top articles

  • Comme l’oiseau mon frère, comme l’oiseau

    22 mai 2019 ( #Oeil de faucon )

    Par Hansueli KrapfCe fichier a été téléversé avec Commonist. — Travail personnel: Hansueli Krapf (User Simisa (discussion · contributions)), CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=14946854 Prendre de la hauteur Est une évidence...

  • Ode au faucon prisonnier

    29 mai 2019 ( #Oeil de faucon )

    Par Keller Jo — U.S. Fish and Wildlife Service, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=363485 Je t’ai rencontré un jour Dans ta prison Mon cœur s’est serré Comme un mouchoir que l’on presse Dans sa poche Pour y imprimer sa chair....

  • Prends ma force vive

    07 juin 2019 ( #Oeil de faucon )

    Prends ma force vive L’électricité statique de mes rémiges primaires Il n’y a pas un seul vent qui ne capte Sans frémir La volonté farouche La résistance nécessaire. Prends l’énergie Stockée dans la convention des airs La riche mélopée inscrite dans les...

  • 3, rue du ciel

    11 juin 2019 ( #Oeil de faucon )

    Image de Serge-Hobo sous licence Woody Guthrie, Raymond le faucon sacre …….l’oiseau qui vole n’a pas de maître….. L’air m’aspire Feuille légère et apte au vol L’espace est une entité dévoreuse de Passion Je m’en vais ne me suivez pas J’ai rendez-vous...

  • Les yeux noirs

    20 juin 2019 ( #Collier d'ambre )

    Les yeux noirs ont ouvert Leur éventail Sur la chaleur moite de la vie. Les yeux noirs Brillent Ce sont deux promesses Deux caresses Et un peu de malice. Les yeux noirs Sont des étoiles Des signes profonds Des non-dits Des interrogations Des poissons...

  • L’œil de la pierre

    21 juin 2019 ( #Oeil de pierre )

    La pierre a découpé Son œil Sa longue-vue du temps Elle a fait vœu De curiosité En sa rose matutinale De l’autre côté du mur Un dessin Un vent doucereux L’herbe se déshabille Lentement L’œil est larmoyant Tout emprunt d’un désir Inavoué Il est amoureux...

  • Potentiel

    22 juin 2019 ( #Collier d'ambre )

    Oui le cœur est un organe Elastique Qui sait ouvrir grand Ses bras Dilater ses canaux Extorquer au sourire Sa cambrure de calcaire Allonger A l’infini L’ombre des platanes Attendris. Oui Il y a une place Si grande Telle celle-ci qui accueillit L’arbre...

  • Je t’ai donné….

    24 juin 2019 ( #Collier d'ambre )

    Je t’ai donné Ceci Qui se voit Que chacun constate Comme une évidence : Une enveloppe qui se ternit Avec le temps Des gènes en commun Qui s’expriment Sur la devanture des ans. Je t’ai donné Cela Qui ne se voit pas Qui ne doit pas s’étiqueter Ce qui est...

  • Profil

    25 juin 2019 ( #Oeil de faucon )

    La fugue est un entre-deux pas Du ciel Et depuis les nuages Tu délimites l’espace Par un trait Puissant Tiré bien droit Au semblant des égratignures. Rectiligne Comme une monture des anges Tracé Comme une rupture Entre le rêve et l’insomnie. Œil qui ne...

  • L’opale messagère

    08 juillet 2019 ( #Opale des Andes )

    L’eau dévalait la pente de la cordillère De toutes ses jambes Larmes fuyant Larmes s’évadant Confuses Et Pressées Dans tous les sens Sur les sillons arides Du visage triste de la quebrada. De gros rouleaux de pierres Sanglots Etouffés Cherchaient leur...

  • Fragment de Ciel mère : La constellation de la Forêt

    09 juillet 2019 ( #Ciel mère )

    Donnez-moi le ciel mère et Sa forêt où se balader…… Tu sais il y a un sentier du ciel A prendre Pour y glisser tes yeux Comme deux pieds Bien chaussés. L’homme habille la carte des cieux Avec ses connaissances terriennes Interprétant Nommant Suggérant....

  • La grand-mère fougère

    01 octobre 2019 ( #Collier d'ambre )

    Par Nicholas A. Tonelli from Northeast Pennsylvania, USA — Forrest H. Dutlinger Natural Area (Revisit) (10), CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=61775111 La grand-mère fougère a un cœur Deux bras Et une volonté dans les spores Inscrite....

  • Le vœu du macareux

    30 avril 2020 ( #Oiseaux muses )

    Je veux reconquérir la canopée des anges De mon vol pour toi tirer ce trait J’ai le pouvoir de la décision orangée Et un certain amour quelque part entre le flot et l’estuaire de ton cœur. Carole Radureau (30/04/2020)

  • Dame - Version bilingue

    12 mars 2019 ( #Opale des Andes )

    Dame tu ternura Dame tu hombro para dejar mi sueño Dame tu mirada de luna Dame tu mano con tus dedos de cristal Dame tu atención tu solicitación tu interés Dame tus días y tus noches En qué la luna fría no duerme Dame tu poesía y tu hablar tu camino y...

  • Présence

    06 septembre 2020 ( #Agate mousse )

    Je resterais vive Quoi qu’il en soit Car la lumière de la conscience Ne s’éteint pas. Carole Radureau (06/09/2020)

  • Shina

    05 janvier 2019 ( #Cornaline )

    Je gambaderais dans les grandes prairies du ciel Libre A travers le champ de rose des étoiles Vous voyez Le souffle de ma conscience est une fleur qui sourit Aux ardeurs de l’hiver Le chant de ma résurgence est aussi fort que la chanson de la pluie Chaque...

  • Le miel du Pourquoi pas ?

    23 janvier 2019 ( #Miel d'espoir )

    Pourquoi pas ? Croire encore à l’éveil des consciences Croire que la concurrence n’est plus une fin en soit La concurrence pour la vie Pour le profit La conscience en éveil dit : non merci ! C’est un éveil à l'avenir Un éveil à la vie saine Aux produits...

  • Armure

    08 juillet 2018 ( #Rivière de jaspe )

    …..poésie de la Gran Sabana …… Rien ne pourra arriver à la pierre Qui a choisi De se protéger. Une carapace de fer Une armure d’acier Minéral forgé aux flammes Du temps A toute épreuve Sur le corps tendre De la montagne Inscrit son panneau D’interdiction....

  • Une fougère en hiver

    18 décembre 2017 ( #Coeur de malachite )

    Par W.carter — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=59357944 Toute première sur la terre J’ai glissé dans la mémoire du sol Un cil embué Un œil écarquillé C’est pour voir dans la nuit Quand le froid déverdi...

  • Qui enferme un sourire ? Qui emmure une voix ? *

    11 novembre 2017 ( #Obsidienne manta Huichol )

    Qui a payé pour dire au ciel qu’il s’épanche En vain Qui a payé pour dire à la terre Qu’elle s’érode En vain Qui a décidé de l’amour et du sang dans les fleurs Qui a voulu que les corps Se broient dans le cœur de la guerre Que la guerre se noie dans le...

  • Le lac aux reflets de joie

    18 octobre 2017 ( #Agua marina )

    Je souris de voir le facétieux moineau La tendre mésange Et l’espiègle pinson Comme l’eau de sa douceur Pénètre l’onde de mes pores La joie Véhiculée par le reflet Des eaux N’est-elle pas le doux poisson argenté Qui attend d’être pêché ? Nulles larmes...

  • Penauds

    05 mai 2019 ( #Collier d'ambre )

    La musique ? Terminée. Et ces petits sons Surgissant Telles des comètes De cette petite caisse : Tambour sacré. On va se faire gronder tu crois ? On est tristes à pleurer Punis avant d’être punis Penauds de s’être nous-mêmes punis. Qui à présent Alertera...

  • Bleu et la pierre

    18 juin 2019 ( #Azurite )

    La fleur avait dit à la pierre : Bonjour Prête-moi ton coussin de lumière C’est pour y poser mon message. La pierre avait répondu à la fleur : Prends ! Ce qui est à moi est à toi C’est le principe de la liberté. Quelle est douce ta lumière Pierre Qu’il...

  • Veilleur du ciel

    04 juillet 2019 ( #Poussière d'étoiles )

    La galaxie d'Andromède vue dans l'infrarouge par le télescope spatial WISE Par NASA/JPL-Caltech/UCLA — http://www.nasa.gov/mission_pages/WISE/multimedia/pia12832-c.html, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=9531631 Loin du bitume...

  • Le soleil se couche

    28 juin 2018 ( #Rivière de jaspe )

    By BIT1982 - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=14401846 ......Poésie de la Gran Sabana....... Le soleil se couche Sur un monde sobre Une silhouette dans un horizon De miel Comme dessinée par un enfant Pemón Sur le...