Top articles

  • L’alliance

    04 avril 2022 ( #Oiseau de papier : poésie sauvage )

    L’alliance Grande unité du tout Quand la mousse embrasse l’eau qui embrasse L’horizon dans lequel La pierre s’effrite, qui embrasse L’oiseau dans son habit De bruine ou de lumière quand la poésie embrasse La pierre qui, elle embrasse Le monde à bras grands...

  • Il y avait

    06 avril 2022 ( #Océan-soleil-frégate-muguet )

    Par ---=XEON=--- — https://web.archive.org/web/20161025153433/http://www.panoramio.com/photo/83515962, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=56057998 Il y avait un soleil qui, Quand il brillait, brillait trop fort, qui, Quand il ne...

  • Pour des moments présents qui chantent

    11 avril 2022 ( #Pierre de la conscience )

    Pour des moments présents qui chantent Je te demande, poésie De m’accorder le mot La parole nouvelle Pour écrire le monde pour décrire Le monde pour encore Pouvoir Le parcourir à tes côtés. Prendre la branche, la feuille naissante Dans toute la splendeur...

  • Et vous vous demandez : Que faire ?

    15 avril 2022 ( #Primavera )

    Et vous vous demandez : Que faire ? Et vous ne me demandez pas : Que faire ? Y-a-t-il quelqu’un qui le sait ? Comme de se prononcer Donner des diagnostics Donner des pronostics Et faire peur. Je sais le faire, aussi, Pourtant, Je sens au plus profond...

  • Contempler la mer dans ma tête

    18 avril 2022 ( #Agate de l'aurore )

    Moi, je veux contempler la mer dans ma tête Parce que ses vagues me parlent..... D’un pas de deux couper la trajectoire du soleil Quand déclinent les sons..... Sourire de biais au coin fidèle de l’aurore Quand la canopée traverse comme une épée le cœur...

  • Jour de la Terre-Mère

    23 avril 2022 ( #Terre-mère )

    Jour de la Terre-Mère Tiens, tout à coup On t’a oublié ! Oublié de ce côté-ci du monde Celui Déconnecté Qui s’en va abîmer tes terres Sans cesse et puis tes peuples Sans cesse sans se Soucier De la misère sur place De la grande sévérité De son propos...

  • Grandir au cœur de l’arbre

    24 avril 2022 ( #Oiseaux muses )

    ......écoutez son sang qui bât Entendre le glouglou de ses boyaux.... ......boire à sa sève La connaissance..... Réconcilier la fibre et le sens.... .......apprendre en toute conscience La simple histoire de la vie Inscrite dans chaque cercle concentrique....

  • J’ai enfumé le monde

    26 avril 2022 ( #Désir de terre )

    J’ai enfumé le monde avec le pollen de mes mots La nuée de graines de pissenlit J’en ai fait une mare à idées jaunes J’ai volatilisé le suc en poudre éphémère des nuages En ait saupoudré l’essentiel de la mémoire Je ne veux pas de cette image de croqueuse...

  • Quand tout reverdit

    30 avril 2022 ( #Verde que te quiero verde )

    Quand tout reverdit Vient à nous le temps du jade Le temps de la sculpture Comme un masque froid sur nos vues Quand tout reverdit Vient vers nous l’époque de l’émeraude Avec sa folie sa course sa profusion Avec son luxe, elle pourtant si humble N’en demandait...

  • La rose Dame Soleil

    30 avril 2022 ( #Rosa rosa rosa )

    Ceci n’est pas mon nom Mais je l’adopte Moi, fille de la brume Née au pays où il pleut sans cesse Je me sens bien sous ces tropiques magnanvilloises Où l’on me vénère comme la Dame Soleil Chaque année je me gonfle de joie Chaque année je me sens plus...

  • Elle paraissait, la poésie

    09 mai 2022 ( #Poética )

    Elle paraissait, la poésie Etre jeune Etre neuve toute neuve Alors qu’elle sortait d’une cave Où l’exil l’habillait d’un regard de tendresse ; Alors qu’elle venait d’une île où Ne poussaient que des cailloux Où l’on faisait transporter des cailloux Casser...

  • Ton vers est luisant comme la robe sous le feu du ciel

    19 mai 2022 ( #Fragments de Vivarais )

    .......fragments de Vivarais...... Je veux te tirer de dessous le coussin Toi, avec ta figure de poésie Pour y emmagasiner le ciel. Un nuage n’a pas tout compris. Ton vers est luisant comme la robe sous le feu du ciel « Il va faire chaud » dis-tu Nous...

  • Le lièvre et la vache (Fable de Caro et Hobo de la Fontaine)

    23 mai 2022 ( #Fragments de Vivarais )

    ........fragments de Vivarais..... Un lièvre de beau matin S’en allait par les chemins de traverse Ivre d’aventure Il s’en allait conter fleurette A dame Lièvre sa donzelle En mal de villégiature On voyait ses oreilles au velours tendre Tendrent une ouïe...

  • Nouvelle livraison

    25 mai 2022 ( #Oiseaux muses )

    Une nouvelle qui n’est pas dans les journaux Une UNE très belle Qui pépie et qui vole Ça y est : souriez ! rebelles ! La livraison est là Les petites Carbonero sont belles On en témoigne ici. Ça grandit vite Sur le mode TGV Les parents ont du pain sur...

  • Les écrits du cœur

    27 mai 2022 ( #Fragments de Vivarais )

    ......fragments de Vivarais..... Ecrits du cœur Poèmes en dormance Tu vois ? Tu as tout effleuré Le pétale premier celui Qui Rythme Qui donne le ton qui donne le La De la partance Vers l’eau-de-la Ecrits du cœur Tous secs tous flasques Comme un cœur-vasque...

  • La fougère-Eternité

    31 mai 2022 ( #Dame fougère )

    Je suis la fougère-Eternité Aquí (ici) je me suis installée Je viens de Palenque La cité Maya dont les gens ont disparu Pour réapparaître plus loin En ordre dispersé Fougère au lait de jade Patiemment sculpté Je vibre d’un sang de lumière Je l’ai puisé...

  • La Nébuleuse de l’Amérique du nord

    01 juin 2022 ( #La tête dans les étoiles )

    ......fragments de Vivarais...... Dans la constellation du Cygne Donne-moi la Nébuleuse Qui prend la forme de l’Amérique, tu sais, Celle des indiens. Celle qui se portait bien Avant qu’on ne la « découvre » Qu’on ne la découvre non pas d’un sein Mais...

  • Les épées de senteurs

    06 juin 2022 ( #Agate mousse )

    Par Martijn.Munneke from Netherlands — Copan, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=61922362 Evoluer dans la selva, invitée par le boa accueillant S’imprégner des senteurs nouvelles, hélas : Cela est impossible car elles ne sont plus...

  • Nul besoin de voyager

    15 juin 2022 ( #Au coeur d'ici )

    Nul besoin de voyager Il y a tout à demeure Le rêve et la fuite des ondes Dans la dynamique des heures Dans la dynamique des heures Le son flûté de la selva La pastorale des oiseaux Et la poésie des fleurs Et la poésie des fleurs Le vide habité par le...

  • Ritournelle des oiseaux

    16 juin 2022 ( #Oiseaux muses )

    Petit chant glauque et insistant Comme un papier collé au fond de la glotte Chant excitant l’appétit félin chant qui vient Par la grâce et par la vie Appuyer le désir de conquête Soutenir le désir de reproduire sans cesse Sans cesse La nature n’attend...

  • Ode à la complicité de la nuit

    29 juin 2022 ( #La nuit pour complice )

    Photo de Serge Nuit, je veux me fondre en toi naviguer dans ta moite torpeur dans ton calme apparent il n’est pas d’histoire plus belle que celle que tu écris sur l’envers d’un feuillage découpé à l’ envie quiète ombre chinoise que des éclairages encore...

  • La poésie sans fin : Un arbre de noël pas comme les autres

    21 décembre 2018 ( #Caroube confite )

    Par Libro del Árbol, Tome II, edited by Celulosa Argentina S. A., Buenos Aires, Argentina, October 1975. The visual material is not explicitly copyrighted, but the editors thank Mr. Jorge Vallmitjana for his photographic contribution., Domaine public,...

  • LE PARFUM DE L’IRIS

    19 janvier 2017

    LE PARFUM DE L’IRIS Aux cils d’une iris perlait la rosée Ses joues de velours pour me faire comprendre Dans l’écume des vagues retentissent ses dents Son sourire qui crisse dans les neiges matinales J’aurais tant voulu que tu m’apprennes à pleurer Ton...

  • De tes mains

    23 février 2020

    De tes mains je voudrais voir fleurir les émeraudes des roses Une dentelle appliquée à la surface du globe De tes mains je voudrais voir créer la gazelle en argile Courant de suite sur une nappe juste froissée par le vent du tournesol De tes mains j’aimerais...

  • Et si la fin était le début de Françoise Michel

    07 septembre 2013 ( #Muse de cristal )

    Image : naissance d'une étoile ici Un trompe l’œil gigantesque La nature, elle même, en est forgée A l'image de l'iceberg titanesque Dont l'immensité est immergée Un grand pan de notre longue vie Ne servirait-il qu'à nous mettre en appétit ? Une approche...