Top articles

  • Le bruant des neiges

    03 décembre 2019 ( #Oiseaux muses )

    Sur le froid a poussé sa droiture La rectitude des anges La pulsion de l’argent sur la nacre enneigée. Dans la neige a germé un bruit Un œil au velours de graphite Une récompense des cieux. Le caramel du plumage inter nuptial est une chaude Accalmie Quand...

  • La mésange buissonnière

    04 décembre 2019 ( #Oiseaux muses )

    Il faut cueillir la fleur de devenir Dans un buisson d’épineux Y bâtir son nid Sur le seuil de la vie Y couver tous ses petits œufs. Il faut pépier gaiement Se regrouper en une chorale Il faut faire pousser en chantant La petite marmaille. Il y a un minois...

  • Le canard à sourcils

    05 décembre 2019 ( #Oiseaux muses )

    Allez ! plonge ! Et rapporte-nous le dîner Un homard, une écrevisse Une cuisse de poulet ! Quelle folie, quelle insulte ! Je suis végétarien moi, madame Je suis végan et personne ne me fera gober Toutes ces sornettes ! Je me contente d’herbe tendre De...

  • La buse à épaulettes

    06 décembre 2019 ( #Oiseaux muses )

    J’aime scruter l’alentour au bord de l’eau L’onde m’inspire Des cercles concentriques dessinent le nœud papillon Du ciel Et ma vue en est toute ragaillardie. Quand tu me verras effectuer la Sky dance Avec son lot de plongeons vertigineux Tu sauras ma...

  • L’épervier de Cooper

    08 décembre 2019 ( #Oiseaux muses )

    Chasseur puissant Efficace et subtil La proie manque de chance Car aucune chance Celui-ci laisse à la fuite Ou à la dérobade. Il a vaincu toutes les peurs de la nuit Il a corrompu les anges fait fuir les démones Il a combattu les nuées de nuages en colère...

  • Comme la mer déroule

    09 décembre 2019 ( #Terre-mère )

    Comme la mer déroule Son interminable collier De dents cassées Sa cape d’écume roulant sur un tambour L’adagio des bas-fonds Comme les vagues s’enroulent Se brisent Se font et se défont Se tricotent et se détricotent Tout en se riant du printemps Comme...

  • La pie-grièche à poitrine rose

    09 décembre 2019 ( #Oiseaux muses )

    Quand sur ma poitrine Vient comme une roseur diffuse Colorer le porte-vie de l’aurore Je suis comme une fleur Qui porte son étendard au tremplin De la lune. Ne touchez pas à mes insectes J’aime croquer la tendre physionomie D’un coléoptère et ses ailes...

  • La force est en toi

    11 décembre 2019 ( #Agate mousse )

    Comme une grande amie Comme une main toujours tendue La force est en toi : Ne l’oublie pas. C’est un cygne calme et blanc C’est une rose toujours fraîche C’est une caresse qui attend son heure : La force qui est en toi. Elle a mille possibilités Elle...

  • Je respirerai mieux peut-être

    15 décembre 2019 ( #La pierre qui respire )

    Je respirerai mieux peut-être Si l’ennemi est identifié Je dis l’ennemi mais point d’ennemi Juste un gêneur Un empêcheur de vivre en rond Je respirerai mieux peut-être Quand le panneau indicateur Sera déterminé Quand la confusion sera démasquée Quand...

  • La talève violacée

    15 décembre 2019 ( #Oiseaux muses )

    Gare aux alligators Gare aux tortues Dame talève s’enfuit Elle sait marcher sur l’eau Ou plutôt sur les nénuphars Ce sont de petits bateaux qui flottent Tranquillement Dormant Sur l’eau Du marigot. Avec sa cape de violine Son petit souvenir du gîte De...

  • La spatule rosée

    16 décembre 2019 ( #Oiseaux muses )

    Quand la mangrove est en fête Elle s’habille de rose bonbon Comme une tache qui s’invite dans le kaki Broussailleux Comme une lumière soudaine Une apparition. C’est l’ajaja la belle rose Avec son bec en spatule Sa cuillère à pot Qui vole comme un pélican...

  • La voix des sables

    17 décembre 2019 ( #Pierre de la sagesse )

    Par Smcmurtrey — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=14760282 La Voix des Sables "Il était une fois un vieux fleuve perdu dans les sables du désert. Il était descendu d’une haute montagne qui se confondait...

  • L’eider à duvet

    17 décembre 2019 ( #Oiseaux muses )

    Mon confortable oreiller Qui m’envoie tant de beaux rêves Où les sirènes draguent les ports Où les licornes galopent dans la prairie Derrière les bisons. Une plume, un duvet A surgi Tout à coup De l’oreiller qui sommeillait malgré lui : Son bourgeon sa...

  • L’aigle couronné

    18 décembre 2019 ( #Oiseaux muses )

    J’ai demandé la puissance Il est arrivé L’aigle qui parfois porte une couronne Comme pour dire : je suis différent. Dans la forêt Dans les arbres Des garde-mangers attendent L’aigle affamé. Le poids de la proie à l’aigle Ne fait pas peur Même 30 kilos...

  • Le langrayen masqué

    20 décembre 2019 ( #Oiseaux muses )

    Il a rejoint sa troupe Le petit zorro au masque charbon de bois Il a rêvé dans les bras de la lune Sa romance sucrée Son miel des champs Avec au bec un sourire d’ange déchu. Sur sa livrée glisse l’ambre chaude du soleil Trop ému Son plumage est un granite...

  • Le bonhomme de neige qui rêvait de vivre au soleil

    22 décembre 2019 ( #Deux caillouxx )

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Bonhomme_coucher_de_soleil.jpg On l’avait bâti là Evidemment il y avait de la neige, là Sinon lui N’existerait pas On lui avait collé un vieux feutre fané Noir de suie Qui traînait à la cave sur la tête Une carotte...

  • Le colibri d’Anna

    22 décembre 2019 ( #Oiseaux muses )

    Fulgurant dans la moiteur des tropiques Un petit turbo caché sous ses ailes Vole vole vole Petit colibri Prince de la dentelle Du collier de nectar De la perle éconduite. L’air n’a plus été le même Le soleil a sourit de tant de joie Quand passa le rapide...

  • Martin-pêcheur à ventre roux

    21 décembre 2019 ( #Les oiseaux de Pablo )

    Martin-pêcheur à ventre roux Martin a regardé de sa branche et sous l'eau, Pêcheur est allé, Martin Pêcheur est descendu et a pêché Martin Pêcheur, Martin est descendu, Pauvre Oiseau, et riche Pêcheur est remonté avec sa cargaison d'argent vivant et quelques...

  • Pélican

    04 décembre 2019 ( #Les oiseaux de Pablo )

    Le pélican (Alcatraz) Assis sur la mer le pélican résout des problèmes profonds: la capacité de l’océan à remplir sa tâche alimentaire, la répétition des vagues, la solitude d’une baleine, les sortilèges de la lune, les coordonnées du vent. Le temps tombe...

  • Aigle

    27 novembre 2019 ( #Les oiseaux de Pablo )

    Aigle Oiseau amer, aigle froid, épée des cordillères, immobile en ton éternité, dans les années indifférentes, dans la pierre de l'agonie. Aigle à plumes dures, je connais ton langage noir, la menace de tes cyclones ta transparence sanguinaire, tes griffes...

  • Albatros errant

    26 novembre 2019 ( #Les oiseaux de Pablo )

    En haute mer navigue le vent dirigé par l'albatros : c'est le vaisseau de l'albatros : croix, il descend, danse, il monte,, se suspend dans la lumière obscure, touche les tours de la vague, niche dans le mortier bouillant de l'élément désordonné pendant...

  • Le tyran huppé

    23 décembre 2019 ( #Oiseaux muses )

    Avec sa petite tête de coquin Son chapeau à clou Son air de lutin Il va, petit oiseau joli Dans le buisson tout écaillé Il va et nul ne l’embête Il vaque à ses occupations Tranquille et joyeux. Le tyran a dressé sur sa tête La huppe de la circonstance...

  • La rose de noël de la compassion

    25 décembre 2019 ( #Rose de noël )

    Loin bien loin des festivités En invité ou plutôt en témoin Participant de l’œil participant A moitié Ceux qui souffrent quand l’heure est à la joie Souffrent en silence. C’est l’heure de mettre un mouchoir sur Le quotidien C’est l’heure de sourire à...

  • Colibri I

    26 décembre 2019 ( #Les oiseaux de Pablo )

    Colibri I Le feu s'est échappé et il a été pris par un mouvement d'or qui l'a maintenu suspendu, fugace, immobile, tremblant : vibration érectile, métal : pétale des météorites. Il a continué volant sans voler en concentrant le petit soleil dans un hélicoptère...

  • L’avocette élégante

    27 décembre 2019 ( #Oiseaux muses )

    Marcher dans l’eau pour moi, Limicole élégant et gracile C’est une danse connectée à l’estomac Quand il gargouille Qu’il est aux abois Mes longues pattes s’activent Mes orteils trifouillent Mon bec devient sécateur tranchant Ma glotte s’éveille : Le ventre...