Top articles

  • Le phragmite aquatique

    19 novembre 2019 ( #Oiseaux muses )

    Entre douze brins de roseaux Quelques feuilles échevelées Des herbes folles éparpillées Parmi les épis parmi les dentelles Dans un embrouillamini d’escarcelle Le matin le midi et le soir Quoi qu’il en soit Je chante Abondamment Je chante et je chante...

  • 9. Le tapis de la forêt secrète. Pablo Neruda

    09 décembre 2021 ( #Pas un jour sans poème, #L'arbre qui fait parler de lui, #Le langage des arbres, #Echo de poète )

    ……le langage des arbres… …..l’écho du poète…. (…) Plus loin, chaque arbre s’est séparé de ses semblables……Ils se dressent sur le tapis de la forêt secrète, et chaque feuillage, linéaire, frisé, branchu, lancéolé, a un style différent, comme coupé par...

  • Amour  patience  évidence

    29 janvier 2022 ( #A galopar )

    Par Petr Jan Juračka — Zoo Praha, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=74411199 Que ce soit assis au pied de l’arbre Au charme évident Ou bien caché dans les hautes herbes Dans une plaine immense Quand le galop des chevaux de...

  • L’aigle des pensées pour Leonard Peltier

    03 février 2022 ( #Lance-pierre )

    Par Andy Morffew from Itchen Abbas, Hampshire, UK — Bald Eagle Fly-by, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=112422671 L’aigle des pensées Se dépense Sans compter A parcourir le monde C’est un aigle-pygargue sans repos Un combattant...

  • Merle aux roses

    12 juin 2022 ( #Oiseaux muses, #habiter le monde en poésie )

    .....habiter le monde en poésie..... 1 Cours-vite mais je te vois 2 je te vois en train de courir 3 entre les roses 4 tu caches quelque chose en ton bec 5 tu caches et veux te cacher 6 pourtant, toute la journée 7 l’on entend ton chant 8 tu aimes les...

  • La grande guerre de Roger Colombier - Je vais partir -

    23 février 2014 ( #Les chroniques de Roger )

    Je vais partir vers le couchant. Que veux-tu femme, verrouille bien notre porte! Je vais partir vers le couchant. Efface mes traces avec mes années mortes. Si je m’en reviens vers mon seuil, Me reconnaîtras-tu, vagabond cherchant asile? Si je m’en reviens...

  • Les amoureux rebelles

    13 septembre 2015 ( #Muse lithophone )

    image phn Tel Roméo et Juliette Ils scellent leur amour d’un baiser volé à la bienséance. Heureux ils sont dans ce décor Pour le moins minimaliste. Un ciel d’un bleu sans tache Accueille cette union. D’un voile satiné il protège leur secret, Car il apprécie...

  • La fleur et le fruit

    03 novembre 2017 ( #Tourmaline bleue )

    Oswaldo Guayasamin Grisaille du petit matin Premier frimas et puis soleil qui surgit à présent Quotidien triste Triste lendemain Hi-er (comme ayer) passé qui ne veut pas passer Avenir qui ne veut pas venir Quotidien à laver Carreaux salis par un été sec...

  • Fragment de terre-mère : Ode à la vie sauvage de Dersou Ouzala

    09 juin 2018 ( #Terre-mère )

    Bien ancré sur sa terre-mère L'Oussouri ou Extrême Orient Russe Dersou a hérité des caractéristiques Adaptées Au terrain Bien stable sans prise au vent Le vent Il s'est écouter d'où il vient Le temps n'a pas prise Sur Dersou Chaque élément de sa nature...

  • La montagne de la Superstition

    15 août 2018 ( #Wavellite )

    …….poésie de l’errance : ici ou là, tu trouveras la poésie…… Avec ses dents de cheval Son ambiance-coucher de soleil Une qui n’a pas son pareil Pour éveiller les sens des chauves-souris Avec sa jolie silhouette aux tons ocre Un émail rutilant semble dorer...

  • Poésie de la lumière

    11 septembre 2018 ( #Emeraude sacrée de la Sierra )

    …..poésie de la Sierra Nevada de Santa Marta….. Muse de la clarté Fille du jour qui se lève et Du soir qui tombe Comme un rideau de feutre sur La canopée La poésie pour toi est une robe claire Qui rime avec des yeux de biche Figés dans l’entre-deux pas...

  • Conte du tilleul soudainement dévêtu

    21 novembre 2018 ( #Bosques petrificados )

    Il était une fois un tilleul Mon tilleul Elancé Sombre Et fort Qui voulait à son ancêtre Ressembler Tilleul-le-grand de mon enfance L’arbre aux palabres normandes. Mon tilleul, tilleul-le-fils était désemparé Il avait pris soin tout l’été de sa parure...

  • Quand s’ouvre la fleur

    03 février 2019 ( #Cornaline végétale )

    Par Uwe Barghaan — Travail personnel, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=4107571 Quand s’ouvre la fleur C’est un cœur qui s’offre Dénudé et fragile Avec ce qui le fait battre Et toutes ses étamines. Quand s’ouvre la fleur Mais...

  • Le port de Rouen

    12 avril 2019 ( #Pierre d'antan )

    ……souvenirs d’enfance……. Si loin si près Comme un décor Comme un espace intouchable Indésirable Lieu de la mécanique du cambouis Du débarquement du chambardement Du bombardement Lieu de travail Comme une usine Mais en milieu ouvert Même sombre sensation...

  • Les trimardeurs

    17 avril 2019 ( #La pierre du Hobo )

    Par Camille Pissarro (West Indies, active France, 1830-1903) — Image: http://collections.lacma.org/sites/default/files/remote_images/piction/ma-31392407-O3.jpgGallery: http://collections.lacma.org/node/172639 copie d'archive sur le site Wayback Machine...

  • Fils du vent et de la nuit

    05 juin 2019 ( #Oeil de faucon )

    Entre le clairon d’éveil du cirrus Et la berceuse sombre du crépuscule L’étoile la plus brillante du ciel Est ma demeure. Je ne suis pas celui que l’on capture Fils du vent et de la nuit La lune est une grand-mère Ourse blanche Qui offre chaque nuit son...

  • Sage dans le ciel

    14 juin 2019 ( #Oeil de faucon )

    Sage dans le ciel Le rose buvard le bleu attendri Nul recoin de l’espace Ne m’est inconnu. Sage dans la canopée Le lierre qui s’achève La liane qui fuit Le vert tremblement de l’aube Dans un cri Evanoui Rien de cet espace Ne m’est inconnu. Sage dans la...

  • Le regard

    21 juin 2019 ( #Oeil de faucon )

    Par l’ambre Pure Le feu Dévorant Ton regard est un message Fusant Flèche ordonnée Regard qui tranche L’air D’un coup de serre Avisé Regard qui jamais Ne juge Qui jamais Ne se perd dans les méandres Conformistes La puissance a dessiné Son arc Dans l’iris...

  • Ode à l’essence

    30 juillet 2019 ( #Terre-mère )

    Photographie de Serge sous licence Woody Guthrie Reconnexion à l’essentiel L’essence Ciel de la connaissance Miel véritable Tiré de son lit par l’abeille De La Sagesse. En chaque chose Retrouver Sa nature Ce qui la fait, elle. Son essence Sans étiquetage...

  • La sturnelle de l’ouest

    15 septembre 2019 ( #Oiseaux muses )

    Elle a indiqué sur le cadran solaire De sa gorge La direction du miel de prairie. Se regarder dans ce miroir de soleil C’est absorber un à un des grains de pollen Enrichis par la force séculaire. Elle a doucement insisté sur le la profond Sur l’ut décisif...

  • La sittelle corse

    16 septembre 2019 ( #Oiseaux muses )

    Empruntant le sentier de la sittelle A Evisa même par temps froid Cherche le pin laricio Lève la tête bien haut A heure où le coq de bruyère chante faux A l’heure où le balbuzard balbutie La sittelle joyeuse descend de son tronc En sautillant un pas de...

  • La rivière est une poésie

    17 septembre 2019 ( #Agua marina )

    La rivière est une poésie Qui pose le bémol sur un lit De lumière. L’iris d’eau un chef d’orchestre Menant Tambour battant La baguette du jonc joyeux Dans une mélopée digne des cieux. La rivière est une poésie Anarchique Une qui a oublié volontairement...

  • Mintaka la chevêchette du Cap

    02 novembre 2019 ( #Oeil de faucon )

    …..l’oiseau qui vole n’a pas de maître…. Avec sa bouille d’ange Ses yeux ronds comme des écus d’or Elle a invité sur sa face l’expression Farouche Et ses cris effarouchent les voisins Timorés. Petite mais grande chasseresse par-delà Les temps Mintaka...

  • Le vent qui dit oui qui dit non

    24 novembre 2019 ( #Dit du vent )

    Ce petit texte pour illustrer la vidéo de Serge que voici : This is "le vent dans les fresnes" by hobo-lullaby on Vimeo, the home for high quality videos and the people who love them. Il dit non. Furieusement non. Curieusement non. Maladroitement non....

  • Le venturon corse

    12 décembre 2019 ( #Oiseaux muses )

    Un petit poème qui fait le lien entre l'oiseau (omniprésent cette année sur le blog) et la minéralité ! Le venturon corse Je vais sortir des sentiers battus De tous les descriptifs ornithologiques Voler au-dessus des monts corses Quand les pins cessent...