fleur d'or

Publié le 17 Mai 2022

Que le pissenlit demeure

 

.......fragments de Vivarais.....

 

 

Prépare ton foie

A recevoir

La douceur habillée en son amertume

Prépare-toi à guérir

Il y a une fleur qui devrait être obligatoire

C’est celle dont les enfants font voler

Les fées telles des fusées de conséquence

En toute innocence

Pour qu’ils repeuplent les non-dits.

 

Il est une fleur qui est fière

D’être la demi-sœur du soleil

Quand elle propose sa tête jaune

Elle n’y va pas par quatre chemins.

 

Et la voici qui s’étale

Qui prend ses aises

Qui veut tout dominer et sur

Le sol

C’est un voile de volupté qui crie au monde

: préparez vos foies !

J’arrive avec ma bonne volonté

J’arrive aussi pour le goût

Vous coucherez mes feuilles sur vos petits lardons

Et vos jaunes d’œufs

Rivaliseront avec ma fleur de soleil

Ah ! ce sera bien !

Comme nous serons heureux de cette communion

De ces retrouvailles entre la fleur dite mauvaise

Et

L’assiette.

 

Il est une fleur conquérante

Qui a mis pour la réussite de son défi

L’hélicoptère des ondes en marche :

Et ça marche !

Un jour les villes ont décrété

Comme pour faire une sorte de greenwashing

Qu’il fallait les laisser s’exprimer ces petites mauvaises herbes

En tout début de saison

Et ça marche !

Revoici nos pissenlits

Revoici nos pâquerettes

Tant pis pour nos allergies

Les pollinisatrices, c’est clair

Le valent bien

La reconquête des prairies, des bordures, des pelouses

Le vaut bien.

 

Carole Radureau (17/05/2022)

 

Inspirée par ses photos de Serge

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Fragments de Vivarais, #Fleur d'or

Repost1

Publié le 17 Février 2022

Deux frères d’or

Deux frères d’or

Dans la nuit

Où chacun d’entre nous

Dort,

Ont fleuri

 

Elle a fleuri

La toilette

D’or

De ce bien- appris

Qui ne sort

Que du nid

Où la vie l’a bercé

De son soupçon d’hiver

 

Deux frères d’or

Presque des siamois

Sourient

Sous le vent

Froid alors

Que leur père le soleil

Les tutoie

Tant et tant

Les tutoie à merveille

Pour leur donner confiance

En la parole du temps.

 

Carole Radureau (17/02/2022)

 

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Fleur d'or

Repost1

Publié le 16 Février 2022

......balade avec mon arbre.....

 

Nous avons beaucoup pleuré

Nous avons éternué et mouché

Nos envies de printemps éternel

 

Il ne reste que des feuilles

Sur nos branches épaissies

Par la promesse des cieux

 

Sur le sol

Sombrent

Nos pensées

Fleuries par trop d’envies

Jaunies par tant de temps

 

C’est comme si les hommes

Pouvaient

De leurs pas

Souiller nos tendres promesses

Nos conquêtes et nos luttes

Comme pour remercier la terre

D’être ici présents

 

Nous laisserons après la fleur

Le fruit

La vertu sans le vice

La belle soustraction

Et sans un regard pour l’aurore

Se tourner vers l’arc-en-ciel

En prendre une de ses graines

Et

Fleurir

Chaque année

D’un jaune nonpareil.

 

Carole Radureau (16/02/2022)

 

Tipa ou palo rosa

Tipuana tipu

 

Tapis de fleurs de tipa place de la république du Chili à Buenos Aires Par Roberto Fiadone — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=50154569

Tapis de fleurs de tipa place de la république du Chili à Buenos Aires Par Roberto Fiadone — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=50154569

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #L'arbre qui fait parler de lui, #Balade avec mon arbre, #Fleur d'or

Repost1

Publié le 13 Mai 2021

 

Dans le cratère grand ouvert

L’or a satiété

Il en faut du courage

Pour se jeter

Corps et âme

Au cœur de la fleur

Parfois ça colle

Parfois ça attrape parfois

C’est un piège

Parfois un leurre, que le cœur

De la fleur

Qui semble ainsi offert

Je serais prudente dit la mouche

Je ferais tout le tour du bord d’or

J’en évaluerais la teneur le coût le drame

La bonté

C’est que je ne suis pas emportée

Il y a un cerveau là-dedans et qui sert

J’aime profiter de la vue

J’aime m’inspirer de la senteur de ce cœur

Grand ouvert

Béant

Qui me change de bien d’autres vues.

 

« Il ne faut pas réveiller l’or qui dort, là où il est

Sous peine de déclencher les plus grandes pandémies

Dit la mouche, érudite et chamanique. »

 

Le dit de la mouche est le dit de la mouche.

Qu’on se le dise !

 

Carole Radureau (13/05/2021)

 

Inspirée par cette très jolie photo de Serge

 

Bord d’or

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Fleur d'or, #Pas un jour sans poème

Repost0