caillou de l'arc en ciel

Publié le 23 Mars 2019

Donne-moi ton bleu de lin
Une fleur entre les seins
Et l’eau coule sincère
Entre chaque rangée.

Donne-moi ton rose de dragée
Ta tulipe encore vierge
Tes joues de poupées
Et l’eau qui illumine chaque pensée.

Donne-moi ton jaune de genêt
Ton poussin encore dans l’œuf
Un soupçon de mimosa avec l’œuf
C’est pour faire plus vrai.

Donne-moi ton vert amande
Un qui frise la Provence sincère
Un qui n’a que faire d’une rivière calme
Le vert des sensations fortes.

Donne-moi l’or de tes blés
Une richesse sous la dent
Un froment pur a cassé la tirelire de la reine
Pour s’évader dans le tiers-monde.

Donne-moi ton dégradé chaud et froid
Ton assaisonnement de saison
Ton dessert fraises des bois
Ton lait de frisson.

Donne-moi encore ton coup de pinceau
Ton talent de couturière
Ton art de tricoteuse
Ton imagination.

Carole Radureau (20/03/2019)

La plaine de Gennevilliers de Caillebotte 1888

Par Gustave Caillebotte — Inconnu, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2680339

Par Gustave Caillebotte — Inconnu, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2680339

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Caillou de l'arc en ciel

Repost0