bois fossilise

Publié le 6 Avril 2019

Rochebonne - Saint Jean Roure

Rochebonne - Saint Jean Roure

Ne prends pas soin des vieilles plumes

Toi, ma douce Eyrieux

De mon père, le vent, tu as compris la liberté

L’eau, ta mère m’a enseigné la patience

Nos enfants diront le sourire aux étoiles

Le Milan des Boutiéres
Le Milan des Boutiéres

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Bois fossilisé

Repost0

Publié le 14 Juin 2018

La vie par-dessus tout

….méditation et écriture poétique…..

« La vie nous attend
tous
qui aimons
la sauvage
odeur de mer et de menthe
qu’elle a entre les seins. »

Pablo Neruda, Ode à la vie extrait (Odes élémentaires)

La vie.
Par-dessus tout
Comme une couverture
Aimée
Chérie
Un édredon chaud compagnon de l’enfance
Avec ses oursons bleus et roses.

La vie.
Qui couvre jusqu’aux épaules
De son poncho de laine
De sa fibre patiemment filée
Qui entremêle les laines, qui déploie
Les couleurs
Qui conjugue la chaleur du temps présent.

La vie.
Qui offre l’opportunité l’occasion la chance
A chacun de les saisir
A pleines brassées
En tirer le meilleur
Vivre avec ce don de l’exceptionnel
Vivre avec cette vigueur
Truite qui retourne d’où elle vient
Heureuse d’avoir échappé à des mains
Maladroites.

La vie.
Par-dessus les collines
Les volcans les lahars les fumerolles les détonations
Comme un miroir
Dans lequel
Reflète
Un monde rêvé.

Une vie.
Passée à la contourner
Alors que sauter dedans
A pieds joints
Ce serait l’évidence.

La vie.
Par-dessus les conformismes
Par-dessus les routines
Par-dessus les contraintes
Par-dessus les obligations
Comme une qui s’en fiche de tout
Ce qui n’est pas elle
Comme une qui se montre avec son beau
Visage
De liberté.

Carole Radureau (06/06/2018)

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Bois fossilisé

Repost0

Publié le 19 Octobre 2017

Une croissance lente affermit la pensée

Comme la graine
Qui doucement élève
Son fruit
Vers les hautes sphères
Inconnues
De la canopée
Je veux pousser
Tranquille
Sans faire de bruit
La robe de ma pensée
Que sa macule soit ferme
Que son aura ne soit pas ternie
Que son élucubration
Soit claire
Que l’histoire
Portée dans sa veine
Soit belle et prospère

Comme l’arbre
Qui doucement érige
Sa haute stature
Sa douce armure de feuilles
Son armature de bourgeons
Précieux
J’aimerais que grandisse ma pensée
Vers un horizon
Dégagé
Vers un ciel sans nuages
Vers un lit d’étoiles
Tout juste bordé
Par le lait d’amande de la lune.

Carole Radureau (19/10/2017)

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Bois fossilisé

Repost0