aux forces mysterieuses de l'eau

Publié le 12 Avril 2021

 

Ilustración de Gabriela Varela

Aux esprits mystérieux de l’eau

 

Agile et libre est la grenouille

A l’aise sur l’onde

Dans les airs

Sur une feuille, petit bateau

Elle repose

La grenouille est ta fille généreuse

 

La rivière est une mère pour la grenouille

La berçant, l’emportant, la cajolant

Lui récitant de courts poèmes

L’endormant le soir à la veillée

 

Dans son univers d’eau et de mystère

Se forge le bébé humain

Aucune violence aucun coup ne l’atteint

Entouré d’un liquide comme la grenouille sur la rivière

Le bébé est bercé, emporté, cajolé

Sa maman lui récite de courts poèmes

L’endormant le soir à la veillée

 

La mère des eaux, Atabey favorise cela

Protectrice, créatrice, éducatrice

On sait d’elle qu’elle contrôle les rivières

Et lorsque les grenouilles font leur apparition

Les pluies les suivent :

Il est l’heure de planter la yucca !

 

Merci pour la rivière, la pluie qui nous ravit

La grenouille jolie, les enfants joyeux

Ici cette pensée de l’autre bout du monde

Mère des eaux des Taïnos, Atabey.

 

Carole Radureau (12/04/2021)

 

……pas un jour sans poème….

……poésie d’avril 2021……..

 

Pétroglyphe, centre cérémoniel de Caguana, Porto Rico

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 11 Avril 2021

Lac Riñihue Chili - Par Lin linao — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=21367287

Lac Riñihue Chili - Par Lin linao — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=21367287

Aux forces mystérieuses de l’eau

 

Ngen-lafkén du lac

Voici !

 

Un petit don

Contre une grande gorgée

Qu’elle est belle ton eau

En elle se mire les pensées

 

Je ressens la force des volcans

Je bois une belle âme minérale

Les cailloux en moi étincellent

De leur message

La vie s’instille en moi

A nouveau

 

Merci, protecteurs de ce lac

Merci lac généreux

Ton calme plat laisse révéler

Une puissance endormie

Le fruit de ta caresse

Un balbutiement

Je lis en tes ondes un poème

Calligraphié

Et il n’y a pas de poète pour le

Réciter

 

La vie est en toi comme un don

Ce don doit être reconnu

Je ne serais pas celui qui prend

Sans dire merci

Je ne serais pas celui qui se saisit

Sans offrande

Et part une fois rassasié

Sans se retourner.

 

Carole Radureau (11/04/2021)

 

……poésie d’avril 2021….

……pas un jour sans poème……

 

Ngen-lafkén 

Esprit propriétaire du lac ou de la mer. Dans ce cas, le demandeur mapuche s'approche d'une source pour étancher sa soif, un dialogue respectueux s'instaure entre lui et l'esprit de l'eau, lui demandant d'abord la permission de boire de l'eau, puis le remerciant pour ce qu'il a reçu. Si l'on est en dehors du champ de sa propre réduction, alors le principe de réciprocité fonctionne, il faut jeter quelques grains de blé, des miettes de pain ou des pièces de monnaie dans l'eau. (traduction de wikipedia espagnol)

Voir les commentaires

Repost0