agate de l'aurore

Publié le 18 Avril 2022

Contempler la mer dans ma tête

 

Moi, je veux contempler la mer dans ma tête

Parce que ses vagues me parlent.....

 

D’un pas de deux couper la trajectoire du soleil

Quand déclinent les sons.....

 

Sourire de biais au coin fidèle de l’aurore

Quand la canopée traverse comme une épée le cœur de l’aube.....

 

Imiter la lumière en sifflant tel le merle

En un concert infini le dimanche en fin d’après-midi....

 

Moi, je veux réciter les vers qui me viennent à l’esprit

Sans me soucier de la langue.....

 

Hisser les étoiles sur une perche, les accrocher au toit

Avec le fil invisible de l’espérance.....

 

Profiler de la déclinaison des couleurs naturelles

En leur adjuvant la soie, l’agate et la demeure.....

 

Penser sans trop penser ni se dépenser car l’heure est sombre

Pourtant la nature resplendit.....

 

Moi, j’aimerais porter un petit flambeau au bout de ma plume

Pour distribuer de la lumière à ceux qui ont froid....

 

Pour distribuer de l’espoir à ceux qui ont peur

De la pleine conscience à ceux qui ont peur.......

 

Et la peur, toujours, est une mauvaise conseillère.

 

Et il n’y a rien à conseiller.

 

Juste attendre en admirant le pourpre des arbres

Fondu comme un fromage dans le vert des arbres......

 

Moi, je voudrais écrire des mots forts comme un fromage

Aussi piquant que lui et même sur certains, il y a des petites bêtes qui courent....

 

Où vont-elles, où vont-elles ?

 

Carole Radureau (18/04/2022)

 

Voir les commentaires

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Agate de l'aurore

Repost1