Régénérescence

Publié le 12 Août 2022

 

Le cosmos vient comme un baume

Pacificateur

Etendre sur la cape de nos cœurs

Un voile d’apaisement

Et sur la face cachée de nos paupières

Une émulsion de tendresse

Que seules des étoiles peuvent produire.

 

Le ciel silencieux pourtant ne se tait

C’est tout un cri de joie

Que ressentent les voies profondes et mystérieuses

Des artères.

 

Ce sang astral

Nourrit

Fournit

Une énergie

Vibrante

Et ténébreuse

Qui déborde dans les veines

Comme une horde de chevaux crinières au vent

C’est la liberté dit-elle

Que ce champ étoilé avec en son milieu

La soucoupe de la tendresse

Dirigeant son satellite

Vers ton cœur bouche bée.

 

La nuit s’est fait figer

Dans sa chemise de nuit de conquête

Sa vertu en rien n’a failli.

 

L’image déboule comme le petit cheval

Droit devant    droit devant

Pour atteindre tout ce qui vibre en toi

Bien au-dedans   bien au dedans

C’est la joie retrouvée

Le délire des sens

Comme une fraîcheur bienvenue

Au-delà de la vérité du jour

Il y a la vérité profonde de la nuit.

 

« Cultivons l’essentiel

Pour redonner au quotidien

Le sang frais de sa vérité. »

 

Carole Radureau (12/08/2022)

 

Inspirée par cette sublime photo de Serge

 

M31 galaxie d'Andromède 9 août 2022

M31 galaxie d'Andromède 9 août 2022

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Andromède, #Eté du chaos

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Oui, tout çà, c'est bien de la joie, de l'émerveillement pour les minuscules que nous sommes face à l'infinité de l'espace.
Répondre
C
Cela permet de nous recadrer, je suis d'accord avec toi Chinou.
A
Oh la photo de Serge !<br /> L"essentiel, tu as raison, on le sait en regardant les petites choses d'ici-bas et l'immensité de l'au-delà.
Répondre
C
Oui on a de la chance de profiter des photos de Serge. Cette immensité nous remet bien à notre place de fourmi.