Ode à la complicité de la nuit

Publié le 29 Juin 2022

Photo de Serge

Photo de Serge

 

Nuit,

je veux me fondre en toi

naviguer

dans ta moite torpeur

dans ton calme

apparent

il n’est pas d’histoire

plus

belle

que celle

que tu écris

sur l’envers

d’un feuillage

découpé

à

l’

envie

quiète ombre

chinoise

que des éclairages

encore présents

révèlent.

 

Il fait bon se promener

dans la nuit

de l’été même

si

la chaleur semble

Vouloirs

s’incruster

persistant.

 

La beauté en nuit

s’habille

et son charme

n’est en rien superficiel

la beauté : c’est ce

liquidambar que voici

c’est se laisser dominer

par une fière hauteur (la Altura)

une altesse sans

couronne

un défilé d’étoiles-feuilles

qui n’ont pas gardé

l’argent mais le vert

profond et doux de la nuit.

 

A l’ombre de la lune

sous mes arbres

fétiches, totems

je réfléchis et me

réfléchit  la lune

absente ou cachée

car les arbres c’est bien connu

cachent la forêt

de la lune.

 

Nuit,

dans ta barque éphémère

j’aime

ne pas avoir de cap

tu m’as régénérée

en 2 secondes, 2

minutes, 2 francs, 2

espoirs

des arbres j’ai puisé l’altérité

de ta sombritude j’ai puisé

l’essentiel

j’ai retrouvé un fil de présence et la

prose

sans lesquels la grisaille

sans cesse

renaît comme une cendre

représentative lugubre

j’ai puisé dans le calme

dans le vide nuitéral

le calme de l’âme mais

non son vide car il

faut sans cesse

tourner

la

manivelle des neurones

de façon structurée

non programmée vers demain

car demain n’est jamais gai

c’est de suite, nuit,

que tu es sincère

c’est de suite, nuit,

que ta cape noire

est douce et chaude

comme

une très petite

tendresse.

 

Carole Radureau (29/06/2022)

 

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #La nuit pour complice

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Je ne connais pas ton ami Serge mais c'est une excellente idée de conjuguer vos talents. Bravo à vous deux.
Répondre
C
Serge (Hobo) gère le blog avec moi, nous en avons eu l'idée ensemble et nous écrivions des poésies à 2 mains. Maintenant Serge est le reporter photo et moi, j'essaie de poser les mots sur ses images qui m'inspirent toujours car elles me font voyager. C'est ainsi que nous continuons de marcher sur les chemins de traverse de la vie.
A
La photo de Serge est simplement époustouflante !<br /> Et toi tu as trouvé les mots pour l'accompagner à merveille.<br /> Merci à vous 2 :)
Répondre
C
Ah oui, époustouflante.....on a beaucoup de chance d'avoir accès à de telles photos. Je n'en reviens pas encore que ceci existe et surtout qu"on puisse le voir grâce à Serge.