Quartier du Soleil

Publié le 2 Mai 2022

.......fragments de Vivarais.......

 

                            Ici c’est le quartier du Soleil

Ou bien le Soleil en quartiers

Le quartier Citron pressé

Le quartier chic Fruit de Mimosa

L’escalade du Fruit confit

La descente à la vallée des Serins

 

Il mérite aussi un boulevard

Là, où, couché dans ses fleurs en papier crépon

Tu vises une perspective toute en rondeur

En éclats

L’éclat du Soleil étincelle

L’éclat de la vérité

 

C’est un quartier où le bourdonnement est roi

Quoi : ici se puise le nectar

Ici c’est le commencement de la fabrique à miel

Un miel un peu âcre qui ne plaît pas toujours

C’est que l’arbre à miel

Du haut de sa tête d’or

A ce petit goût âcre qui sait délier la bile

 

Dans quelques jours le quartier

Perdra sa couleur dorée

Il sera quartier aérien

Base de départ des fusées spatiales

En direction du soleil

Propulsées par le vent les petites fusées

Voleront

Nuées

Comme des hordes d’étincelles

Se piquant dans les terres à conquérir

Parfois ces petites fusées feront comme un voile sur la terre

Un voile de conquête

Un voile de reconquête

Envahir le monde avec sa tête d’or folle et joyeuse

Sa tête de soleil coquin

Son ouverture au rire.

 

Carole Radureau (02/05/2022)

 

Inspirée par cette photo de Serge

Quartier du Soleil

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Pierre de soleil, #Fragments de Vivarais

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Je n'ai toujours pas gouter au miel de pissenlit<br /> va vraiment falloir que je comble cette lacune !
Répondre
C
Oui, il faut essayer. Moi, ça ne passe pas, bizarrement, car je tolère très bien l'amertume des racines et je n'ai pas de problème avec les feuilles, par contre en miel, ma glotte dit stop. C'est peut-être avec le sucre du miel. Il faut accepter les intolérances même si elles semblent toujours infinies......on n'a pas trop le choix de toute façon. Et quand on n'en a pas, se dire qu'on a de la chance !!
C
Fleur souvent méprisée, celle du pissenlit doublement présentée ici en photo et poésie mérite bien cette mise à l'honneur. Félicitations à partager avec Serge.
Répondre
C
L'idée de Ricet Barrier de les prendre dans les taupinières car il y a plus de blanc, c'est une astuce qui a du vécu.
C
C'est normal, mon padre il venait de ton coin......
H
Je crois bien qu'on a la même recette ;))<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=GYtwYcqzQGI&ab_channel=Atrav%C3%A9sdelEspejo
C
Oui, les fleurs et les herbes considérées comme mauvaises sont ici toujours fêtées car on sait ce qu'on leur doit. Le pissenlit en plus d'être joli est fort utile. Tout se mange sauf la tige, ce n'est pas rien. Je me rappelle quand j'étais fillette, mon père m'emmenait chercher de jeunes pissenlits pour faire des salades avec des petits lardons frits, c'était délicieux, une recette de pauvres.
H
Merci :)