Les écrits du cœur

Publié le 27 Mai 2022

 

......fragments de Vivarais.....

 

Ecrits du cœur

Poèmes en dormance

Tu vois ?

Tu as tout effleuré

Le pétale premier celui

Qui

Rythme

Qui donne le ton qui donne le

La

De la partance

Vers l’eau-de-la

Ecrits du cœur

Tous secs tous flasques

Comme un cœur-vasque

Qui s’affaisse :

Reste-t-il quelque chose qui bat

En toi ?

En dehors du toi

Qui vibre fort car ce que tu vis est fort

Car ce que tu endures est dur

Pour un cœur mou

Masque comme ceux que l’on nous fait porter

Qui empêchent au cœur

De penser

Sans trop d’air qui passe le cœur

A froid le cœur est sec le cœur manque de ce qui le stimule.

 

Cœur

En agonie

Palpitations

Effleure le deuxième pétale de l’amour

Aimer les fleurs

Serait-ce les épargner ?

Ne plus tirer un à un leurs pétales de lumière

Pour lire un avenir incertain ?

Il n’y a que le présent dit-elle

Le reste ce sont des histoires

Moi, du haut de mon perchoir

Je vois

La vie est rose

Comme un cœur de rose

Je me suis faite toute petite

Toute blanche

Pour ne pas les froisser

Leur cœur est gros leur cœur est lourd

Leur cœur ?

Envahissant

Tout plein

Chargé de cet amour glissé en lui

Au cœur de la rose

Vit l’Amour avec un grand A

Que me reste-t-il à moi

Marguerite du Vivarais

Au jaune cœur puisant dans les monts

Une ardeur

A jamais éternelle ?

Je vibre de ma prunelle jaune

Pour faire vibrer la vie dans les collines

Couleur mimosa

Effleure mon 3e pétale celui

De l’aurore qui dicte une mélodie du bonheur

Ici l’air n’est pas encore corrompu

Ici le lièvre prend ses ébats pour des réalités

Les oiseaux sont rois ici

Les arbres sont rois ici

Ici c’est une royauté !

Que dis-je ?

Marguerite effrontée qui se glose de temps perdus

Comme le pain trop gras trop riche

Qui recycle le vieux pour en faire du neuf

Je ne suis pas rouge

Je ne suis pas noire

Pourtant mon cœur jaune-mimosa

Vibre d’un sang rebelle

Elles sont bien cachées mes couleurs

Celles de la révolte

Celles de la révolution

Je suis démasquée ?

Ah ! la question !

Voici venu le temps des cerises

Du gai rossignol et du

Merle moqueur

Le merle si vous ne l’avez pas à l’œil

Becquètera toutes vos cerises

Ceci est une histoire qui se répète

Indéfiniment.

 

Ecrits du cœur

Poèmes en partance pour un Vivarais

De

Conquête

A moi la liberté court-elle après le lièvre

Avec une marguerite au cœur ?

 

Evitons de l’effeuiller comme ils disent

Evitons de la déflorer

Cette pure donzelle

Fille de la liberté

Fille de la pureté originelle

En robe de révolution.

 

Carole Radureau (27/05/2022)

 

Inspirée par cette photo de Serge

Les écrits du cœur

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Fragments de Vivarais

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Elle souffre en ce moment entre le manque de pluie, la chaleur et le vent et l'absence de rosée ....
Répondre
C
L'Ardèche va faire partie des territoires en sécheresse ?