Sens

Publié le 21 Mars 2022

Sens

 

Peu importe le moment

Peu importe le temps

Peu importe l’évènement

Peu importe où tu te trouves

Avec qui tu te trouves :

L’important c’est le sens :

 

Le sens donné à ta vie

En toutes circonstances

C’est lui, le sens

Qui détermine le tout :

Si tu survis

Si tu t’adaptes

Si tu as encore quelque chose à donner

Si tu as encore envie de t’accrocher

Le sens c’est une essence essentielle et précieuse

Dans laquelle par exemple

Tremper la plume de la poésie chaque jour

Le sens c’est une direction qui t’emmène

Loin

Là-bas

Dans la steppe ou

Dans le désert ou

Dans la cordillère

Ou dans le ciel avec les condors

 

Le sens met de l’ordre dans ton moment présent

Il l’ensoleille

Il permet d’oublier les murs de la prison

Et le manque de soleil, quand on t’as privé de l’essentiel

Il permet de faire l’impasse sur un enfermement

Sur une privation

Sur la perte d’un autre sens qui sans lui serait vécu comme un drame

Le sens remet les pendules à l’heure positive

Quand l’aiguillé sur le cadrant étincelle

Comme une donneuse de lumière

Nom comme une qui pointe le temps perdu.

 

Rien n’est perdu quand ta vie a un sens

Tout est gagné

Il te faut juste une chose

Le trouver

Le trouver au plus profond de toi

Au moment où tu ne vois plus rien

C’est très difficile à faire

Il faut de la volonté

Quand c’est acquis le plus dure est de le conserver

Le plus dur est de le modifier quand il ne convient plus

Car le sens s’adapte aux circonstances forcément il n’est pas stable

Rien n’est stable de toute façon

Rien n’est rigide ni figé

Tout est question de souplesse

L’âme a besoin de cette souplesse pour y gagner en sens.

 

 

Carole Radureau (21/03/2022)

 

 

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Pas un jour sans poème

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
"Le sens met de l’ordre dans ton moment présent"<br /> c'est très vrai
Répondre
C
Oui parce que si tu ne comprends pas ton moment présent, le sens vient et dit : profite de ce moment présent unique en fixant ton regard sur ce qui est immuable, le ciel, les nuages, l'arbre qui se fait secouer par le vent, la fleur qui est visitée par l'abeille, le rayon de soleil. C'est le meilleur sens qui soit. Et puis, si tu n'arrives pas à lâcher prise en ce sens -là, il y a le sens plus profond qui est ton occupation, ton leitmotiv, ou tout simplement ta corvée qui doit être elle-même teintée d'une couleur de moment présent pour ne pas la vivre comme une corvée mais comme un sens donné à ta vie.
A
C'est vrai ce que tu dis et je pense que c'est ce qui fait tenir les Ukrainiens au milieu de l'horreur..
Répondre
C
Les Ukrainiens, comme les Palestiniens, comme les Kurdes, comme les Mapuche, comme les Amérindiens en leur temps, ont sans doute découvert le sens du patriotisme ou du combat par le fait d'être attaqués et occupés. Et pourtant, ce sens là, avant cela, ils ne savaient pas qu'ils l'avaient ou bien qu'ils l'auraient un jour. C'est comme si nous, qui ne nous disons par exemple, pas du tout patriotes, une fois agressés par l'ennemi, nous le deviendrions et donnerions comme sens à notre vie, pour un moment donné, la lutte contre l'occupant. Voilà le sens du sens.