Madame Corneille et madame Tourterelle

Publié le 20 Mars 2022

Madame Corneille et madame Tourterelle

 

Madame Corneille est très énervée

Elle crie fort on l’entend de loin

Elle fait le remake de la Guerre des étoiles dans le ciel

Là-bas, sur son territoire

On lui a piqué son aire

 

Non, pas son air

Ça elle en a encore plein les poumons

Mais son aire là où elle veut,

Déposer, c’est pressé,

Ses œufs

Là, où elle veut les couver :

L’endroit est stratégique

Le problème c’est que tout le monde semble vouloir le même !

 

Les hauts arbres se font rares

Madame Corneille ne désire pas

Couver dans une haie de troènes

C’est son coin à elle ou du moins le croit-elle

Madame la Pie n’est pas au courant.

 

Madame Tourterelle, elle, la spécialiste du nid

En un tour de main

La spécialiste du record de couvées, 6 pour le moins dans la saison

A choisi cette année

Un arbre

Près de la maison

Elle aime avoir l’humain à l’œil

Comme une bague à son doigt

Il fallait la voir,

Elle est bien cachée

L’expérience de l’année passée a payé

Madame Corneille sera bluffée !

 

Juste à côté de moi couve madame Tourterelle

De toute sa bravoure de tout son courage

Par pluie, par soleil, par monts et par vents

Madame couve

Espérons !

Croisons les doigts de pieds !

Espérons que madame Corneille trouvera son compte

Là-bas de l’autre côté.

 

C’est ainsi qu’est faite dame nature

Où il y a des forts

Où il y a des faibles

Où il y en a qui ont la vie longue

Et d’autres qui ont la vie plus que courte

C’est un équilibre et nous, humains, nous croyons le droit de juger

De condamner et de confondre

De modifier et de désapprendre

Nous croyons avons le dessus sur le cycle de la vie

Même certains se croient au-dessus de tout

La politique, la science et d’autres matières

Qui nient au pouvoir de la vie ce pouvoir

Cette énigme

Cette évolution qui ne souffre aucun souffle, qui se moque

Des élucubrations, des essoufflements, des péroraisons

Ça suit son cours, ça vit, ça criaille, ça roucoule

Ça fait le chant du petit cheval bleu (mésange bleue)

Ça dit pilipilipili

C’est très joli

Parfois ça casse les oreilles même quand on n’en a qu’une

Mais ça vit, c’est la vie

Ça fait du bien d’écouter la vie qui suit son cours

Se met en place tout tranquillement

Avec ses combats, ses constructions, ses vœux.

 

Qu’il est beau le but de tout ceci :

Les petits !

Les petits, y’à que ça de vrai pour madame Corneille

Comme pour madame Tourterelle

Elles font de leur mieux

C’est toujours bien : une réussite.

Elles sont toujours là, leur espèce ne périclite pas.

Elles font de leur mieux.......

 

Carole Radureau (20/03/2022)

 

 

c'est en contre-jour mais sinon on ne la voit pas !!

c'est en contre-jour mais sinon on ne la voit pas !!

Madame Corneille et madame Tourterelle

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Pas un jour sans poème, #Oiseaux muses

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Rien de plus normal, c'est aujourd'hui le printemps ! ;)
Répondre
C
C'est pour cela que j'ai parlé de ces 2 dames affairées....pour fêter le printemps à leur façon.
A
Tu es aux premières loges pour le spectacle !<br /> Ici aussi les corneilles râlent en ce moment et que dire des goélands! Même les pigeons sont plus discrets, mais les plus timides, ce sont les douces tourterelles.
Répondre