Le miroir aux pensées

Publié le 24 Mars 2022

Le miroir aux penséesLe miroir aux pensées
Le miroir aux penséesLe miroir aux pensées
Le miroir aux penséesLe miroir aux pensées
Le miroir aux penséesLe miroir aux pensées

Il y a comme une macule

Que reflète le soleil

Le soleil sans majuscule

Une fleur qui s’apprête.

 

Elle a cultivé

L’hiver durant

Sa couleur de pourpre

Son petit violet délavé

Son jaune safran.

 

Elle a hâte d’étaler au monde

Sa parure

De remplir le massif

De s’étaler de se faire bronzer

Au soleil printanier

Qui a sauté une saison.

 

La sans macule brille particulièrement

Trop unie pour certains

Elle est la reine pour les puristes

Qui disent : rien ne viendra altérer son propos

Sa robe veloutée

Son délicat et vif coloris.

 

La reine à macule elle n’y est pour rien

On lui a dit que son cœur serait assombri

Pour la rendre plus belle encore

Plus désirable aux yeux du soleil

Le soleil aime buter sur une tache sombre

Il envoie crapahuter ses rayons dans toutes les directions

Illuminant se faisant la robe bicolore de pensées.

 

Vous ne pensez pas que je vous dirais

Qu’il faut penser

Qu’il est bien de penser

Cela n’est pas vrai

Il faut détricoter cette matière à penser

Pour en faire un crochet nouveau de pensées

Les fleurs

Juste en les regardant

Sans rien penser d’autre

Ni même sans lire cette bafouille

Qui tire d’un rayon de soleil

Tous les vers par la queue.

 

Carole Radureau (24/03/2022)

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Pas un jour sans poème

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
J'aime beaucoup les pensées, elles sont aux fleurs ce que le rouge gorge est aux oiseaux<br /> à la fois timides et vaillantes même les pieds dans la neige !
Répondre
C
Oui, ce sont des fleurs qui passent l'hiver, tranquilles, là où on les a plantées à l'automne pour nous donner leurs fleurs au printemps, et si nous pouvions les laisser en place dans les massifs, elles fleuriraient encore l'année d'après, mais elles ne sont pas vivaces, elles sont bisannuelles. Ce que je trouve moche pour ma part c'est que nous n'ayons pas la place de les garder dans un endroit à l'ombre pour l'été, parce qu'à la place on met les plantes estivales. J'aimerais bien pouvoir garder toutes celles-ci, il me faudrait une pépinière comme autrefois.