3. Garoé l’arbre-fontaine

Publié le 3 Décembre 2021

 

image

 

……le langage des arbres…..

 

Dans les îles Canaries de cela

Il y a bien longtemps, je vivais et de moi

Il reste quelques traces

On me considère comme un arbre-fontaine

Ah ! si vous m’aviez vu

Majestueux, adulé, serein

Entouré de milliers de gouttelettes-messages divins

Qui gravitaient autour de ma canopée

 

J’étais précieux

On le serait à moins

Car dans ces îles les gens étaient friands d’eau

On le serait à moins

Et sous mes poèmes humides ils étaient comblés

Eux, c’étaient les Bimbaches, des indigènes Guanches

Dont l’origine semblait être berbère

Et mon lieu de vie s’appelait El Hierro

 

Ils m’ont adulé ils m’ont fêté ils m’ont attribué

Toutes sortes de légendes

Je n’étais qu’un récupérateur d’eau car de l’eau

Il y en avait dans mes frères les nuages

Vous savez, lecteurs, à présent

Comme les nuages sont friands de poésie

Comme ils savent écrire des rimes et des sonnets

Que seuls lisent les initiés :

J’étais de ceux là

Chaque goutte était un vers que je récoltais

Avec délicatesse, sagesse et entrain

Pour en faire un collier de perles fines

Si fines que l’air pouvait le briser

Le soleil l’assécher

Le vent l’emporter

 

Et il en fut ainsi que je le dis

La forêt de nuage est un souvenir

Tout comme moi qui vous écrit

De là-haut, au-dessus de vos têtes

Bien à l’abri dans un frère nuage

Observant et prenant de la graine de tout ce qui se passe

En bas, sur votre plancher.

 

Carole Radureau (03/12/2021)

 

Garoé, arbre-fontaine de El Hierro

 

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
dans tout les déserts les hommes ont adopté cette technique pour avoir de l'eau<br /> il suffit d'observer la nature :)
Répondre
C
C'est vrai que c'est dans les régions aux écosystèmes les moins favorables que l'homme a développé au mieux son intelligence et son esprit d'observation.
A
Jolie façon d'évoquer ces traditions et ces légendes, un autre monde, qui vaut bien le nôtre...<br /> <br /> (bonne nouvelle, la news' est revenue ! )
Répondre
C
Tant mieux pour la newz, Alma. Pour la récolte de l'eau, je crois qu'il faudrait revenir aux fondamentaux, d'ailleurs ils le font au Pérou dans les Andes, les Incas étaient avant-gardistes dans ce domaine et l'héritage n'est pas perdu.