15. Miel de cormier

Publié le 15 Décembre 2021

Par Franz Anneser — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=45981711

Par Franz Anneser — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=45981711

…..le langage des arbres…..

 

Déjà dans le Discours d’Aristophane

Du célèbre Banquet de Platon

L’usage de mes fruits était décrit

 

Je suis utile paraît-il

Bien que mal connu, peu connu, peu fêté

Je sais faire de l’ombre aux vignes

J’aide au développement de la truffe

Mon bois est très apprécié, c’est l’un des plus durs de France

Allez ! manches de bêches, manches de pioches, manches de pelles

Pourquoi vous tourner vers l’acier

Quand existe le fameux

Bois de cormier ?

 

Il semblerait aussi que mes fleurs soient très mellifères !

Ah ! Les petites abeilles civilisées ou non

Les petites pollinisatrices qui parcourent les cœurs

De mes fleurs

En pâmoison !

Je ne m’en lasse pas

C’est d’ailleurs le meilleur moment de mon année

Où cette effervescence

Rend

Toute la noblesse

De mon essence :

Je suis, je vis, je crie !

Vive moi, le cormier roi des espaces naturels et vivants !

Goutez mon fruit

Redécouvrez les vieilles recettes

Fabriquez-en une liqueur de conquête

De cette liberté

Qui s’enfuie chaque jour de vos mains

Comme un fluide gras et glissant.

 

Moi, ce que j’en dis

C’est pour vous être aimable

Que vous ayez de moi l’empreinte de la sagesse

Je ne suis pas devin quoique j’ai de l’âge

Mais cela ne me permet pas d’anticiper.

 

Je constate, simplement,

Je constate :

Ça ne va pas fort, c’est vrai

Hauts les cœurs

Et non haut de cœur !

Parce que parfois, c’est bien cela.

 

Carole Radureau (15/12/2021)

 

Cormier, sorbus domestica L.

Par Isidre blanc — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=37558007

Par Isidre blanc — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=37558007

Par Isidre blanc — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=37858643

Par Isidre blanc — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=37858643

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Comme Alma Je découvre !<br /> Et comme elle je te dis "haut les coeurs"<br /> Besos
Répondre
C
....et non haut de coeur !! Quoique on ne sait pas trop quel goût a le fruit !
A
Ha tu me fais découvrir quelque chose, je ne connaissais ni l'arbre ni le fruit qui se consomme blet comme le kaki et la nèfle. D'après ce que j'ai lu cet arbre va revenir "à la mode" , c'est une bonne nouvelle qu'on se souvienne de lui. Haut les coeurs, comme tu dis :)
Répondre
C
Tu es la maman des arbres Alma, chez toi c'est une nurserie en fait. Je te félicite, j'adore cette idée.
A
J'ai aussi fait pousser deux pins, deux myrtes, les myrtes font la haie du jardin d'une amie dans l'extrême-sud maintenant et les pins grandissent dans le maquis. <br /> Si j'avais un balcon, je pourrais les garder un peu plus longtemps mais le problème après, c'est le transport, on l'a vu pour le néflier pour lequel un estafette ne suffisait pas.
C
Dis-donc; ça pousse bien : incroyable !! Tu dois être fière d'avoir permis ça.
A
J'avais fait pousser un néflier sur le rebord de ma fenêtre, à partir d'u noyau. Quand il a pris de l'ampleur je l'ai emmené chez une amie qui avait une terrasse. Puis au bout de 2 ans, cette amie ne pouvait plus traverser sa terrasse, tant il l'envahissait, c'est une autre amie qui est venue le chercher en camion (!) et l'a replanté à la limite du maquis et de son jardin.
C
C'est une espèce de sorbier tombé en désuétude si j'ai bien compris. Je n'en ai jamais vu tout comme je ne crois pas avoir déjà vu de néflier ou alors dans un jardin botanique. Je suis contente de d'apprendre quelque chose.