Tiwitiwiti

Publié le 12 Novembre 2021

 

Je t’ai entendue cet été !

Pourquoi ne t’es-tu pas fait voir ?

 

Tiwitiwiti

J’étais là, oui, j’étais là

Pardi

J’ai caché mon nid dans ton jardin

Tu m’as prise pour Carbonero.

 

Tiwitiwiti

Prends la mousse et le lichen

Trouve un trou dans un tronc

Y dépose une dizaine d’œufs

Eh ! oui : faut c’qui faut !

 

Tiwitiwiti

Ma chanson jolie

Par-delà les chaînes de montagne

Je vole je picore je chipe des insectes

Je pars me mettre au chaud

Tiwitiwiti

 

L’an prochain, veille

Observe-moi mais ne me surveille

Déjà tu m’as vue une fois, déjà !

Tiwitiwiti

Tu as su que c’était moi.

 

Je suis la fille de la forêt et de l’ombre

Je suis celle que l’on n’attend pas

On me prend toujours pour une autre : facile

On ne compte jamais sur moi.

 

Tiwitiwiti

Ou quel son que vous entendez

Ou quelle chanson de moi vous aimez

Je signe ici Tiwitiwiti : c’est ainsi

J’ai le dernier mot.

 

Carole Radureau (12/11/2021)

 

Mésange noire (periparus ater)

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Pas un jour sans poème, #Oiseaux muses

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Les mésanges comme les rouge-gorges occupent le terrains inlassablement elles sont nos fidèles amies
Répondre
C
C'est vrai qu'elles sont omniprésentes, plus rarement les noires, les longues queues et maintenant les huppées chez nous depuis qu'ils ont coupé les pins mais hier j'en ai vu 2 aux mangeoires, trop mignonnes. Et tu ne sais pas ce qu'il s'est passé le matin du 11 novembre ? : un oiseau s'est mangé les rosiers grimpants devant ma cuisine, là où j'ai mis la mangeoire aux passereaux. J'ai cru que c'était un pigeon suicidaire, j'ai vu des ailes grises se précipiter dans les rosiers, les moineaux s'envoler, puis cet oiseau se démêler avant de se poser sur la haie. Entre temps j'avais compris que c'était l'épervier. Heureusement elle a encore raté son coup. Elle était à un mètre de mois, de ma cuisine. J'en ai parlé toute la journée et même encore comme tu le vois.
A
Charmant poème, tu en as vraiment une dans ton jardin?
Sidonie te remercie pour la vidéo, elle y a prêté la plus vive attention ;)
Répondre
C
J'en ai vu une il y a quelques années, je l'avais prise pour une juvénile de charbonnière, elles leur ressemblent pas mal mais malgré tout, je commençais un peu à les reconnaître à ce moment-là de mon intérêt plus poussé des oiseaux, car elle me semblait bizarre. Chez moi, quand ça semble bizarre, ça veut dire que c'est une autre espèce, c'est l'instinct qui parle en premier avant l'intelligence. J'ai entendu son petit chant cet été, impossible de mettre le nom sur l'oiseau, j'ai réécouté tous les chants de ce qui était possible mais pas le sien, car elle est malgré tout rare chez nous. Maintenant, j'ai la réponse.
Je suis contente que Sidonie apprécie les vidéos d'oiseaux. La mienne est plutôt blasée, parfois, elle réagit, surtout quand ce sont des oiseaux de chez nous, mais là, où elle me semblerait être la championne, c'est si on lui faisait faire le quizz sur les oiseaux du Chili.