Le flamboyant

Publié le 31 Octobre 2021

 

Flamboie malgré la pluie

Flamboie malgré l’aurore

Et le chant lugubre de la nuit

Et le picotement rythmé du pic

 

Envoie par-delà les frontières

Des feuilles par la vérité écrites

Des paroles au sang de miel

L’histoire d’une lignée

 

Permets aux êtres de lumière

Permets aux korrigans, aux lucioles

De rompre la chaîne de la conscience

S’emparant les légendes à pleines mains

 

Ouvre les yeux des ignorants

Leur instillant à l’iris la miel

Et ce je ne sais quoi d’innocence

Adoucissant la proie aux calculs

 

Jaunis le ciel.

Sois prévenant.

Sur ton séant

Assis depuis si longtemps

Tes racines ont trempé dans l’ère des reproches

Qu’il faut à présent

Envoyer

Par-delà les monts, par-delà les sucs

Dans les brassées de genêts

Dans les citrouilles qui sourient sans leurs dents

Sur les tombes de ceux qui sont partis sans avoir tout dit.

 

Jaunis la terre.

Orange les mots de l’alerte au ton rouge.

Et si, malgré tout

Le message ne passe pas

Que la frontière l’arrête

Que l’être soit sourd, idiot ou débile

Rougis l’an prochain

Sors le message aux gros yeux

Qu’elle flamboie ta parure

Qu’elle en jette des flammes

Qu’elle éclabousse jusqu’à mille lieux :

Il faut que la terre à travers ton miel d’automne

Soit entendue

Il faut que l’arbre s’évertue en toute occasion

A crier sans se taire

A crier de tous ses yeux

 

Elle s’est emballée la nature

Et son messager prend froid.

 

Carole Radureau (31/10/2021)

 

Inspirée par cette photo de Serge

 

Le flamboyant

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Pas un jour sans poème, #L'arbre qui fait parler de lui

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Ton poème restitue bien les couleurs de l'automne
ce chêne a été planté il y a environ trente ans par ma nièce ! :)
Répondre
C
Dis donc, il a bien profité.....elle doit être fière quand elle le voit, ta nièce.
A
Un poème aussi lumineux que la photo, belle lancée flamboyante ! :)
Répondre
C
Il faut rebondir rapido sur les couleurs de l'automne, car son passe vite.