Les antennes

Publié le 3 Juillet 2021

 

Les antennes sont des phares

Sont de grande utilité

C’est qu’elles éclairent

Les potentialités

 

Elles sont autant de promontoires

Desquels

Prendre de la hauteur

Elles ont cet air dégagé

De celles qui ont de l’importance

Et nulle concurrence

Non, nulle concurrence

 

De leur site la vue toujours

Est dégagée

C’est qu’il en faut de la place

Pour laisser passer les ondes

 

Il en faut de la place

De là en vue plongeante

Un observatoire bien gardé

Un lieu où se développent

Toutes les surveillances

 

C’est la NsA elle-même

Un centre d’espionnage

Sur le toit

Et tu te dis : comment savent-ils tout de moi ?

 

Ils sont là dès que tu as le dos tourné

Connaissent, anticipent

Chacun de tes gestes et tes pas

Mal assurés, ta démarche qui devient traînante

Pour eux, c’est un parchemin

Une grande diction

Qui mène droit dans la direction

Non du vent, non des ondes, non

De la gamelle ou du petit superflu

Qui fait plaisir par où il passe.

 

Carole Radureau (03/07/2021)

 

Glop-Glop notre formidable mère de famille

Glop-Glop notre formidable mère de famille

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Pas un jour sans poème, #Oiseaux muses

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Ce sont des opportunistes qui savent très bien profiter du "progrès" :)
Répondre
C
C'est clair.....on doit prendre exemple sur eux, l'adaptation clairvoyante sans perdre pour autant sa véritable nature.