La fleur qui s’adapte

Publié le 23 Juillet 2021

 

Je serais cerf-volant

Papier crépon

Pâte à modeler

Si tu voulais bien me sourire

Et pour voler et pour grandir

Je chercherais le mont

A gravir

La pente

A affronter

La tige, quoi, puisque c’est de cela dont il s’agit

 

Livrée à moi-même

Dans cet univers chamarré

Je choisis cette jambe-là

Elle me semble solide

Et s’il le faut

J’étendrais mon bras

J’attraperais ce cou

Il me semble élégant

Il faut bien survivre

Chacun n’a-t-il pas droit

A sa minute de soleil

A son verre de lumière

A son grand bol d’air revivifiant ?

 

Oui

A condition d’être en tête de l’affiche

Moi, ça, je sais faire.

 

Carole Radureau (23/07/2021)

 

Un volubilis sur la tige d’un zinnia

La fleur qui s’adapte

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Pas un jour sans poème

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

almanito 23/07/2021 16:29

Pas fou le volubilis, c'est costaud une tige de zinnia ! J'aime bien la photo, toute simple et pourtant ...

caro et hobo 24/07/2021 16:40

Surtout ces zinnias-là, ils sont grands et bien droits......