Voir rouge

Publié le 8 Juin 2021

Voir rouge

 

Ne pas laisser la colère

Et la peur régler la demeure

En soit trouver la paix du coquelicot

 

Tu ne sais pas que seul l’air que tu vis maintenant

Est le vrai

Tu ne sais pas ce que sentent les coquelicots

 

Ils ont une certaine tendresse au cœur

Un velouté

Rouge

A partager

 

Et fondus dans le ton d’un décor

Ici ou là

La beauté jamais

Ne leur fait défaut

 

Je cherche en moi la feuille

Du rebond

La légitimité

 

Voir sur la vague rouge

Le tsunami de l’être

Le temporaire

Embarqué

 

Sur sa petite pirogue

Son air vagabond

L’emporte

 

Il est le fruit du hasard

Et de la paix sucrée

Le bonbon d’espérance.

 

Carole Radureau (0//06/2021)

 

Inspirée par cette photo de mon fils Jimmy (prise à Magnanville)

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Pas un jour sans poème

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Serge a raison, cette fleur si symbolique ne supporte que le regard :)
Répondre
C
Et encore ne faut-il pas trop cligner des yeux !!
H
J'aime beaucoup les coquelicots, c'est une fleur qui ne supporte pas la captivité !
Répondre
C
C'est vrai, c'est la fleur de l'ouverture et ce rouge qui flamboie fait toujours passer des messages d'espérance.