21. J’en pince pour lui

Publié le 21 Mars 2021

21. J’en pince pour lui

 

Une petite couleur

S’invite dans l’air tranché

C’est un orangé-volupté

Un bleu-gris de caverne

Un ensemble lumineux

C’est monsieur le pinson

Son air guilleret

Sa démarche pinsonnante

Son petit harem derrière lui

Il est fort pour se camoufler

Parfaitement fondu dans le décor

Son plumage est un accord

Entre la mélodie du ciel

La plante en devenir

La profondeur de l’être

Une petite chansonnette

C’est monsieur pinson non le dernier

A savoir bien chanter

C’est le petit prince du printemps

Celui que chaque saison

L’on attend

Le pinson est mi-joyeux mi-coquet

Mi-sérieux mi-soyeux

Pour tout ceci

J’en pince pour lui.

 

Carole Radureau (21/03/2021)

 

 

……poésie de mars 2021….

…..pas un jour sans poème……

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Oiseaux muses, #Pas un jour sans poème, #Pierre-Fleur-Oiseau

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Bravo pour la photo, c'est dans ton jardin?
Ici le premier qu'on entend c'est le merle dans mon quartier, sinon ça bruisse de bonheur dans tous les arbres mais je ne sais pas les identifier.
Répondre
C
Oui, c'est dans le massif juste en-dessous du petit chemin anglais. C'est très difficile de les distinguer dans leur chant, j'ai beaucoup de mal, pourtant je m'entraîne mais ça ne rentre pas vite dans ma caboche.
H
C'est vrai que c'est souvent lui qui chante le premier au printemps, avant même le coucou !
bisou
Répondre
C
On entend beaucoup les mésanges en ce moment, il faut dire qu'elles crèchent dans le jardin. Le coucou, non, hélas, la forêt est trop loin mais je me souviens que lorsque je vivais chez mon oncle dans sa cabane au Canada on l'entendait bien.