16. La crèche aux nombrils

Publié le 16 Mars 2021

 

Plein de petits nombrils de Vénus

Tendrement creusés comme pour recevoir

L’aumône du présent

Et dans la crèche après Vénus ne manque

Que le petit Jésus.

 

Une jolie fougère est l’invitée

On ne lui fera pas l’affront de lui coller

L’étiquette d’un roi mage, la fougère est au-dessus de ça.

Les nombrils nous tendent leurs ventres, prenons-les

Pour attendrir nos cors aux pieds

Prenons-les pour les croquer en salade

Avalons leur suc pour guérir nos vilains calculs.

 

C’est une crèche émouvante

On la dirait construite comme une scène

Hé ! C’est la nature qui a tout fait !!

Sauf la pierre qui est là, comme une invitation

Un havre de paix

Un refuge accueillant.

 

 Moi, si j’étais plante (nombril ou fougère ou autre)

J’adopterais cette crèche-là ce petit nid-là

Ce petit abri dans lequel croître et regarder le monde.

La lumière arrive juste ce qu’il faut

L’eau arrive juste ce qu’il faut

C’est un paradis foi de Jésus foi de Vénus

Non pas foi de roi mage non mais, faut pas pousser.

 

La plante s’en fiche de tout ceci

La pierre s’en fiche de tout ceci

Quelle libération !!

 

Pousser, grandir, s’épanouir, se reproduire,

Vivre !

S’éteindre et dans un souffle

Offrir

Ses vertus :

Quelle belle leçon.

 

Carole Radureau (16/03/2021)

 

Inspirée par cette photo de Serge

 

……poésie de mars 2021….

……pas un jour sans poème…….

 

16. La crèche aux nombrils

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Pas un jour sans poème, #Pierre-Fleur-Oiseau

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Ce mur soutient un chemin et cette ouverture a pour rôle de dégorger les eaux de pluie pour que la poussée des terres ne soit pas trop forte.
une crèche, ça m'a fait sourire, c'est bien vu !
Répondre
C
Les plantes ne s'y sont donc pas trompées , elles ont colonisé le bon endroit. Pour une crèche c'est sans doute humide, il faudrait la prochaine fois que tu y passeras, y mettre un peu de paille.
C
Tous ces petits nombrils de Vénus dont les randonneurs assoiffés raffolent sont joliment nichés dans ces vieilles pierres..
Répondre
C
Ils aiment bien ces endroits-là de ce que j'ai déjà vu sur le terrain et il y a souvent la même association de plantes.
A
Ravissant, c'est vrai qu'on dirait une crèche et ces petits nombrils, je les aime beaucoup, une curiosité rigolote de la nature.
Jolie photo, Serge!
Répondre
C
Une crèche qui étale ses nombrils....oui, jolie photo Serge !