14. Terre-mer

Publié le 14 Décembre 2020

Brignogan plage

Brignogan plage

 

……31 poèmes d’amour pour en finir avec 2020…….

 

La terre a revêtu sa parure de liquidité

C’est sa grande tenue

Celle de faux-semblant de fuite de non engagement

Elle mouille tout ce qui peut être mouillé

Sa terre, en aquarium géant

Elle transforme

Et en elle il y a une vie qui vit

 

Dans les encolures

Dans les échancrures

Sur les bordures des poignets

La tenue s’échappe en grandes langues de bave

Comme l’escargot qui en bave sur la terre

Pour avancer coûte que coûte

Sa carcasse

 

La terre-mer lèche la surface

Avance en catimini

Se glisse telle une anguille

Elle efface l’ardoise minérale pour en faire

Au fil des siècles

Un sable doré et fin ou

Un gravât irrégulier

 

Cette robe mouvante

Parfois se dérobe à tout entendement

Sous la caresse virile du vent

Elle se détend se laisse aller

A devenir parure de fée panoplie de sorcière

Elle hisse son chapeau au plus haut des cieux

Elle rabat sa casquette avec une furie sans nom

C’est que la terre-mer a du mérite pour se faire respecter

Et quand sa robe entière

Sort de l’armoire de l’à-propos

Dur de ne pas admettre que la terre-mer est la plus forte

 

Petit crabe dans le sable

Enfoncé

Marchant de guingois sans se faire voir

Tortillant du cul pour sur sa peau

La sable précieux faire couler

Sous la chape de silice la vague

Peut frapper

Rien ne bouge

Tout est en ordre

La petitesse attend dans sa bogue aux grains démultipliés

Le calme plat après la tempête

 

Chaque jour la mer veut grandir

Elle veut sur la terre enlacer une cheville

Embrasser un sein

Araser un front

La mer mord chaque pièce de calcaire

En fait une limace de temps

La mer roule toutes les pierres du tourment

L’homme recule sa cahute sous laquelle la falaise s’effondre

La terre-mer est en compétition entre elle et elle

Un jour elle se lève et endosse sa robe de liquidité

Le lendemain elle a chaud et va toute nue.

 

Carole Radureau (12/12/2020)

 

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Terre-mère

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
La métaphore vestimentaire est bien trouvée. Oui la mer est la plus forte et c'est bien qu'elle remette les petits hommes prétentieux à leur place de temps en temps. <br /> Et que ta photo est belle aussi!!!
Répondre
C
La Bourgogne de ce que j'en ai vu c'est pas mal non plus (surtout le Chablis).....un vin minéral, c'est quand même quelque chose et ça ne se trouve pas en cure !!
A
La Bretagne est vraiment LA région de la minéralité!
C
Tu en sais quelque chose Alma, tu la connais bien la mer.....avec sa tenue des bons et des mauvais moments. La photo vient de Bretagne encore, en ce moment c'est la minéralité bretonne qui m'inspire.