Réflexions de champignon

Publié le 5 Novembre 2020

 

Sur le fil de l’automne

Couleurs chaudes, couleurs tièdes

Filet rutilant masse de froid

Sera ou ne sera pas

L’hiver accompli

L’été indien

La promesse de froid ?

 

Mon peuple croît

Non, il ne croit pas

Il est cartésien et sa fibre

Vient d’une profondeur que seuls

Connaissent les lombrics

Une histoire de contes telluriques

A eux seuls connue

Comme un conte de fées

A l’envers.

 

Il ne viendra pas notre petit cueilleur indigène

Nous allons pousser rapidement

Comme nous savons le faire

Tendre nos regards vers le pas

Qui

Essaie de se faire silence

Mais qui brise une brindille

Camouflée

Sous une large feuille.

 

Le monde des hommes est en retraite

Une retraite certainement prolongée

Répétée

Il y a un message clair pourtant dans leur crise

Nous autres les âmes des bois le comprenons

Mais eux ne semblent pas encore

Dans leur mémoire dans leur sagesse dans leur intelligence

L’avoir fixé dans un marbre définitif.

 

Ici et maintenant, tout va bien disons-nous

Le calme n’est pas trompeur

Le repos adéquat

Nécessaire

Période à réflexion

C’est toujours dans le calme que se construisent

Les chemins de vie

Non dans les bagarres

Il y a un air qui dit :

Prends le temps de vivre de regarder d’écouter

De vibrer aussi de ressentir d’admirer :

Ton quotidien est rempli de richesse

Peu importe où tu te trouves

Ton environnement est un coffre au trésor

Ignoré

Là tu as le son

Là tu as la fibre

Là tu as la lumière

Là tu as l’essentiel

Là tu as, oui tu as

La sublime connexion.

 

Se sentir un avec la terre-mère

Partout

Peut se faire

Foi de champignon

Qui n’est même pas bon d’après

Mais qu’importe

Je suis un fruit de cette terre-mère et comme un fruit

Je me comporte

Je nais, je grandis, à cette étape on me trouve joli

Je fusionne avec mon microcosme

Je me reproduis

Puis vient le temps de la sagesse

Mon bonnet s’affaisse sous mes tempes grisonnantes

Sous ce bonnet tant de pensées tant de connaissances

A transmettre avant de prendre,

Tranquille,

Le chemin du retour à la terre.

 

Mission accomplie.

 

Que faire d’autre que d’admirer et comprendre ?

Que faire si ce n’est entendre ?

Il y a entre ici et le cœur des étoiles

Des messages qui disent :

Coupe-le son des informations

Ecoute le ventre de la terre

Réciter un poème tellurique

Dans lequel

Le champignon est un troubadour.

 

Carole Radureau (05/11/2020)

 

Inspiré par cette photo de Serge et par le moment présent

Réflexions de champignon

La musique qui réchauffe le coeur et l'âme

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #2e vague la dernière, #Terre-mère

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Le mycélium c'est l'internet minéral !
Répondre
C
Ohh, ça c'est beau !!
A
Chouette photo d'automne.
Les cueilleurs viendront peut-être moins nombreux, tant mieux pour la nature à laquelle nous accordons malgré nous le repos de notre absence ;)
Répondre
C
Oui, qu'elle en profite même si ce n'est qu'une petite approche d'accalmie parce que ça se paie autrement (avec la crise sanitaire, la nature n'est pas à la noce). Mais ce champignon qui parle ici, je crois qu'il vaut mieux qu'il reste où il est.....