Rebondir

Publié le 7 Septembre 2020

 

 

A chaque souffrance je cultive

Le germe du rebondissement.

 

Je souffre, je gémis dans mon for intérieur (ce fort)

Puis,

Avec la petite force d’un forceps inconnu

Je trouve dans le tréfonds de mon être

Un germe : oh ! C’est une petite pousse frêle et timide

Que je prélève par la force d’un cil

Pour le hisser, tempête, au plus haut de ma volonté.

 

Rebondir pour ne pas mourir !

Grandir pour ne pas

La prochaine fois

Partir du plus bas.

 

Cultiver la graine de puissance

La graine de patience

La bouture de volonté

La racine de témérité

Ne pas résister : non ! Ça ce n’est pas le bon chemin !

Accepter : oui ! Car il n’y a pas d’autre pas pour hisser

La fleur rouge sur la barre calcaire du présent

Cette fleur rouge comme un cadeau vermillon

Comme un luth

Comme une vièle à tête de cheval

Qui gémit dans le vent de la steppe

Sa prière portée par le fluide :

Crinière guidée par le devoir de figer la souffrance en perles de calcaire à enfiler

L’une après l’autre

Sur le collier des pages tournées.

 

Carole Radureau (06/09/2020)

 

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Poèmes pour les MCS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article