……La dialectique du nuage……

Publié le 9 Août 2020

……La dialectique du nuage……

Nuages du matin, jour franc

Quand le ciel se dit

Mécontent

La chaleur n’a pas encore écrit sa

Conclusion

L’air est légèrement frais pour un août apeuré

Et la couleur pas encore

Définie.

 

Il y a comme un gribouillis confus comme

La vie

Un dérapage incontrôlé dans le nuage :

Embouteillage

L’oiseau se satisfait du contraste

Quand le champ d’observation est possible

D’un point de vue non calorifique.

 

L’arbre a bruni sa position

Il a adopté la couleur aoûtienne des feuilles

Opprimées

C’est pour avoir l’air moins confus

Plus adaptable mais à quoi bon

Le four reste ouvert toute la journée et la nuit

Pas question de rougir ses joues

Il faut remplir ce qui nous justifie ici bas

Avec quelques grammes de fraîcheur

Un air entubé

Une circonstance aggravante

 

Chacun a signé en bas de la page

En acceptant de vivre

Se fermant les yeux.

 

Carole Radureau (09/08/2020)

 

 

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Opale blanche

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article