La forêt d’opale (Poème à la mère lune)

Publié le 7 Avril 2020

Image de Serge avec la licence Woody Guthrie, c'est dommage avec l'hébergeur d'OB on ne peut pas zoomer dessus comme avec la photo originale (merci Serge)

Image de Serge avec la licence Woody Guthrie, c'est dommage avec l'hébergeur d'OB on ne peut pas zoomer dessus comme avec la photo originale (merci Serge)

La lune est une mère qui

Chaque jour

Réclame ses enfants :

 

Elle veut les voir jouer dans sa forêt

D’opale

Au cœur d’arbres transparents

Qui trompent l’œil et la lumière

Bien ancrés dans sa chair d’ivoire.

 

Sur la lune on voit des cratères

C’est une œuvre de déforestation

Qui brise la chaîne de poussière

Ce nimbe précieux qui camoufle tout.

 

La lune est une mère qui

Chaque nuit

Tend une main aux âmes perdues.

 

Chacune retourne à sa lumière

Comme un rayon égaré sur la terre

Un enfant devenu grand

Parti pour vivre sa vie au grand air

Loin, bien loin de sa mère.

 

La forêt est d’opale et le rêve de cristal

Les arbres frémissent de leur sève de bouleau

De petits hérissons aux nez longs comme des trompes

Courent dans tous les sens sous les arbres d’opale

Eux aussi sont transparents comme le songe des enfants.

 

Les araignées déploient leurs pattes translucides

Leurs ventres ronds dans lesquels on distingue

Chaque forme voluptueuse de la lune

La pierre s’est faite ponce car le devoir l’appelle

Elle se frotte sur sa sœur

La poussière est rebelle sur la lune car l’émeri est roi.

 

La lune est une mère

Cuisinière de saveurs

Elle cultive son riz dans des rizières d’argent

C’est un riz long aux doux serments aveugles

Qui imprime dans les plats un devoir d’éternité.

 

Il fait bon vivre chez sa mère la lune

Elle invite chacun

Chacune

A la suivre dans sa Camargue complète

La lune est une grand-mère aux vertus replètes

Qui glisse dans sa cordillère des vœux voluptueux.

 

L’âme est en fête le corps a perdu son contour

Car tout est transparent comme vous le voyez

Le cœur est alors en fête lui aussi

Et la pensée fusionne avec tant de simplicité

Où les histoires aiment être contées

La rime est prospère pour écrire sur dame lune car son sang

Alimente les muses

Elle fuse comme une étincelle transparente

Fulgurante

Délivrante

Puissante

Possédante

Triomphante.

 

La lune est une mère qui se rappelle à nous

Quand elle nous rappelle

On revient vers elle, on lâche tout

On est heureux

Car partie d’un grand tout.

 

Carole Radureau (07/04/2020)

 

 

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Opale mère

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

hobo-lullaby 07/04/2020 19:43

"La rime est prospère pour écrire sur dame lune car son sang

Alimente les muses"

C'est vrai qu'elle est inspirante, voire un poil cabotine
peut être parce qu'elle est un trait d'union concret vers un univers de galaxies mystérieuses
elle nous remet simplement à notre place, l'infiniment petit ! :)
pour la super lune, faut pas s'exciter, elle est simplement au périgée de sa rotation et c'est à peine perceptible à l'oeil nu, l'effet loupe au ras de l'horizon est bien plus spectaculaire ...
et pour zoomer dessus sur OB il doit bien avoir une solution

hobo-lullaby 07/04/2020 19:43

"La rime est prospère pour écrire sur dame lune car son sang

Alimente les muses"

C'est vrai qu'elle est inspirante, voire un poil cabotine
peut être parce qu'elle est un trait d'union concret vers un univers de galaxies mystérieuses
elle nous remet simplement à notre place, l'infiniment petit ! :)
pour la super lune, faut pas s'exciter, elle est simplement au périgée de sa rotation et c'est à peine perceptible à l'oeil nu, l'effet loupe au ras de l'horizon est bien plus spectaculaire ...
et pour zoomer dessus sur OB il doit bien avoir une solution

caro et hobo 09/04/2020 11:21

On peut écrire à l'infini quand on est inspiré par la lune car c'est elle qui nous nourrit, qui nourrit nos énergies et qui nous fait vibrer parfois avec des ondes nouvelles. Parfois je me sens déconnectée à la lune parce que j'ai modifié mon comportement nocturne par la force des choses et comme je ne me lève plus je suis moins connectée à elle.....parfois je me dis que je n'entends plus son message comme autrefois mais ce n'est pas vrai. Avec la possibilité de sortir à nouveau, je peux aller la contempler le soir et me régénérer à sa pâleur qui est une forêt invisible dans laquelle y écrire plein d'histoires. Pour la lune rose, selon les lieux géographiques, certains ont pu la photographier, après est-ce que ce sont des photos non retouchées, dans ce domaine-là, on a souvent affaire à des photos bricolées. Merci Serge de partager avec moi, avec nous tes photos et ton amitié. Besos

almanito 07/04/2020 11:20

Cette lune très belle vous a inspirés, Serge et toi, une belle page que vous offrez tous deux, merci!

caro 07/04/2020 17:27

Merci Alma pour Serge le photographe et pour moi. On attend la super lune rose, j'espère qu'on va la voir (et l'avoir ).