Le tyran tritri

Publié le 11 Février 2020

Le tyran tritri

Moi le grand migrateur

Déplaçant mon instantané noir et blanc

Sur des surfaces infinies

Je suis un tyran comme vous le savez

Et la douceur pour moi n’est pas définie

Quand on entre sur mon territoire.

 

Je leur vole dans les plumes

Je les harcèle je les effraie

Aucun ne me fait peur à moi, tyran

Même les rapaces déguerpissent.

 

Pourtant quand je prends mes quartiers d’été

Dans la douce Abya Yala du sud

Je me surprends à être sociable et en groupe

Partager un repas de baies.

 

Dans l’immensité de ce continent

De petits tyrans non des moindres

Animent les champs les bosquets les parcs

De leurs petites vies bien établies.

 

Carole Radureau (11/02/2020)

 

Tyran tritri

Tyrannus tyrannus

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Oiseaux muses

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Ce n'est pas être tyrannique que défendre son territoire, il ne mérite pas son nom, le pauvre. Top, ton dessin :)
Répondre
C
J'ai précisé qu'il n'était pas commode quand il est en Amérique du nord car il est territorial parce que souvent les tyrans malgré leur nom sont pacifiques alors que lui, non. Je ne sais pas pourquoi ils ont appelé tous ces oiseaux des tyrans, c'est même le nom de leur famille, tyrannidés.