Le fournier roux

Publié le 5 Février 2020

Le fournier roux

Tu me vois je vais et je viens

Je collecte de la boue pour mon nid

Mon nid perché

Là-haut à 8 mètres, bien en vue.

 

C’est une œuvre d’art

Une architecture inspirée de Gaudi

Un peu de Niemeyer pour le design

Dedans mes petits grandissent à l’abri

Comme dans un four où la chaleur grandit.

 

L’œuvre de la vie est à l’ouvre dans nos gènes

On naît bâtisseurs

On ne le savait pas

On suit un plan précis

Qu’on ne savait pas connaître

On naît constructeurs

Et répétiteurs.

 

L’oiseau est un modèle d’intelligence naturelle

Programmée par des siècles

Par les circonstances

Roi de la débrouillardise mais aussi

De la programmation

L’oiseau vit ici et maintenant

Sa vie, son cycle.

 

Carole Radureau (05/02/2020)

 

Fournier roux

Furnarius rufus

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Oiseaux muses

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Il y a de quoi s'émerveiller, les nids d'oiseaux m'ont toujours fascinée. Quand tu vois de si petits oiseaux se donner tant de mal pour un résultat qui atteint la perfection, moi je trouve ça émouvant.
Répondre
C
C'est vrai que c'est épatant de les connaître. Celui-là, c'est un peu le système de boue séchée comme pour les hirondelles mais en forme de four et tu as vu comme c'est pratique et utile. Il n'y aurait que le vacher qui arriverait à parasiter le nid mais les fourniers ont l'air de virer les oeufs intrus.