La mésange des genévriers

Publié le 9 Février 2020

La mésange des genévriers

Le vent dans ma coiffure

Comme une montagne à gravir

J’ai décidé d’opter pour une coupe à l’iroquoise

Mes ancêtres les côtoyaient avant la funeste conquête

Et

Dans les genévriers quand ceux-ci cueillaient quelques branches

Pour la hutte à sudation

Parfois

On se rencontrait.

 

Je suis celle qui vole la huppe en avant

Non je ne brille pas par l’ordonnancement de mes couleurs

Mon gris a épousé la formule de la poussière

Et mon œil brille

Quand je chante.

 

Carole Radureau (09/02/2020)

 

Mésange des genévriers

Baelophus ridgewayi

 

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Oiseaux muses

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Bonne idée que de l'avoir mise dans son contexte originel, ça donne une touche d'originalité à ton poème et une belle occasion de parler de l'histoire des hommes en passant.
Répondre
C
Ce sont des petites mésanges du genre baelophus qui vivent en Amérique du nord et Canada, et qui ressemblent beaucoup à notre mésange huppée. Alors le clin d'oeil aux amérindiens au passage, il est venu de lui-même.