Le chemin qui mène à la fougère

Publié le 30 Janvier 2020

Le chemin qui mène à la fougère

Le chemin qui mène à la fougère

D’embûches et de cailloux

Il est semé

Le chemin qui mène au doux granite du Finistère

D’embûches et de cailloux

Il est semé

Le chemin qui mène à la forêt

A l’air pur

A la mer

A l’air iodé

Il est semé de tant d’obstacles :

Une vraie course de chevaux :

Tu as de la chance si tu ne te casses pas une patte !!

 

Comme tout ceci semble loin

Comme tout ceci devrait être oublié :

La joie de vivre

La joie d’aimer

La joie de respirer sans contrainte

La joie d’être tout simplement.

 

Et il faut survivre il faut

Trouver dans le moment présent une force

Même petite

La faire grandir

La rendre interminablement longue

Avec elle retrouver le sourire retrouver

Le goût de cuisiner avec elle

Espérer à nouveau

Se dire que cela pourrait être pire

Avec elle se régénérer

Se concentrer sur l’essentiel

Ne rien craindre qui ne soit arrivé

Avec elle établir des stratégies

Adapter encore adapter

L’environnement les évictions

Avec elle

Dans le sommeil

Se régénérer :

Dormir c’est tirer un trait sur l’inconscience

Dormir c’est éviter de créer de la souffrance

Dormir c’est prendre des forces

Laisser reposer ce corps qui n’en peux plus et dont le mental

Profite, lamentablement

Dormir c’est se donner une pause, une chance de repartir

D’un bon pied

Dormir c’est se ressourcer.

 

Carole Radureau (30/01/2020)

 

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Chemin de vie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
C'est vrai, le sommeil répare et soigne mais c'est comme tout, il ne faut pas en abuser...
Ton illustration est très belle.
Répondre
C
C'est une crosse de fougère arborescente.