Sicale des savanes

Publié le 11 Décembre 2019

Par Jose getulio de oliveira — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=60452604

Par Jose getulio de oliveira — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=60452604

Il n'y a aucun doute, il continuera
entre l'air et les feuilles de verdure
il continuera à gazouiller le chant :
le délégué bruyant est arrivé,
il est arrivé, laissant tomber
son petit poids jaune
comme un citron qui s'égrenait
entre le vol et l'aile de rosée,
l'eau errante qui chante,
les circonstances mélodieuses.

Il est descendu en glissant dans les airs
et son trille grésillait
comme s'il s'allumait
comme s'il tombait
et s'accrochait à la musique.

Il semble qu'il soit tombé
enveloppé dans du pollen, de la branche,
et ça aurait laissé parfumé
l'air qui n'arrêtait pas de trembler
quand il gazouillait son délire
et ses nouvelles de cristal.

Pablo Neruda (Arte de pájaros) traduction carolita

Texte original

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Les oiseaux de Pablo

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Pas grave, un de ces jours ça reviendra :)
Répondre
A
Il est trop beau lui, il ressemble un peu à notre venturon corse.<br /> Qu'est ce qui se passe, pas de dessin? Tu veux que je t'envoie un crayon jaune? ;)
Répondre
C
Non, pas de dessin. Depuis ce matin les oiseaux sont fâchés et ne veulent pas être dessinés. C'est ainsi que ça marche, il y a des jours sans......