Conure à long bec

Publié le 12 Décembre 2019

Conure à long bec

L'arbre avait tant de feuilles
que la richesse en est tombée,
avec tant de vert clignotant
et il ne fermait jamais les yeux.
Ainsi il n'a pas pu dormir.
Mais le feuillage palpitant
est devenu vert et vivant,
chaque bourgeon a appris à voler,
et l'arbre a été laissé nu
pleurant sous la pluie de l'hiver.

Pablo Neruda (Arte de pájaros) traduction carolita

Texte original

Ci-dessous un article que j'avais traduit sur la conure à long bec au Chili et sa réhabilitation.

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Les oiseaux de Pablo

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Superbe dessin, tu vas t'amuser avec les couleurs pour cette espèce souvent très bariolée!
Répondre
C
Oui c'est vrai, j'ai utilisé des crayons qui ne me servent pas trop souvent.