Sirrah le hibou du Cap

Publié le 7 Septembre 2019

Sirrah le hibou du Cap

…..l’oiseau qui vole n’a pas de maître….

 

Un masque chamois se fond dans la broussaille

Subtile

D’une savane endormie.

Juste deux yeux noirs et une carte du monde

En mémoire.

 

Sirrah s’envole et laisse son nid.

Ses petits qui crient ont faim

Ils ont attiré des voisins

Pas commodes.

 

Elle s’élance et sans un bruit

Telle une feuille morte

Evanouie

Elle tombe

Tombe

Tombe :

Fruit de la nuit.

 

Le voisin accoure

Non pas qu’il lui vienne en secours

Il a flairé l’aubaine

La proie pour l’ombre

Dans sa chemise de nuit évaporée

Sous le sang du démon.

 

Le leurre a fonctionné

Sirrah a détourné la rapacité coutumière

D’un estomac qui crie aux abois

D’une course comme la sienne

Pour remplir des becs toujours insatiables.

 

Tel est le chant des tambours africains

Se répondant d’un djembé à l’autre :

Estomacs tendus tels des peaux de tambours

Estomacs qui gargouillent et se font la course :

Qui gagne dîne

Qui perd jeûne

C’est la loi de la brousse.

 

Le chant de la savane est un chant de la vie

Contre la mort qui rôde avec sa tenue de camouflage

 

L’oiseau est une aile qui s’enfuit

Au-delà du temps et des âges

Comme un funambule sur le fil acéré des jours qui passent.

 

Carole Radureau (07/09/2019)

 

Hibou du Cap

Asio capensis

Famille : strigidés

Continent : Afrique australe et centrale

Habitat : paysages ouverts, plaines côtières, savanes, milieux agricoles

Régime : petits rongeurs (dont genre mastomys), grenouilles, lézards, insectes

Couvée : 2 à 6 œufs

Menacé ? Non, par contre il reste peu de couples au Maroc.

Rédigé par caro et hobo

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
C'est très sympa, j'adore et tu as une jolie écriture.<br /> Les rhumatismes dans le pouce (et les doigts) ça fait mal tant que l'articulation se déforme, mais après tu ne sens rien. Patience...
Répondre
A
Dure loi de la vie, j'ai adoré le parallèle entre les estomacs et les peaux de tambours. De qui est le dessin?
Répondre
C
C'est un gribouillage pendant que je prenais des notes sur l'oiseau. J'essaie de réapprivoiser mes sensations mais c'est dur.....maintenant j'ai les doigts roides et des rhumatismes dans le pouce. Pourtant l'envie est là de nouveau, parce que je voudrais accompagner mes timbres de poèmes, d'écritures savantes (oups!) et aussi de dessins gribouillés comme ça.