La sittelle corse

Publié le 16 Septembre 2019

La sittelle corse

Empruntant le sentier de la sittelle
A Evisa même par temps froid
Cherche le pin laricio
Lève la tête bien haut
A heure où le coq de bruyère chante faux
A l’heure où le balbuzard balbutie
La sittelle joyeuse descend de son tronc
En sautillant un pas de deux.

Carole Radureau (16/09/2019)

La sittelle corse

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Oiseaux muses

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Eh bien pour quelqu'un qui ne sait pas faire, je trouves ça très réussi, on reconnait très bien le laricio et la nature que tu suggères autour de lui, c'est tout à fait ça.
Répondre
C
Il faut que j'arrive à donner du rendu sans pour autant avoir de maîtrise, tout ceci c'est du bricolage, mais ça m'amuse. Il faut aussi que je trouve une astuce pour figurer au mieux les minéraux, le granite etc.....ça le fait pas pour une passionnée de pierres comme moi de ne pas savoir les dessiner. La méthode devra s'imposer d'elle-même car je suis contre tout apprentissage.....
A
Rhoo mais j'avais pas vu que tu as dessiné aussi un pin laricio! Tu vas loin dans les détails, c'est super.
Répondre
C
Il est très figuratif, je ne sais pas du tout dessiner les arbres et les choses de la nature....
A
Joli comme tout ton poème, si je te disais que je n'ai jamais vu de sittelle en vrai! Je crois que c'est celle qui descend le long des troncs la tête en bas, non?
Répondre
C
Oui les sittelles ont cette particularité, du coup quand on en voit, on sait que c'est elles !<br /> Tu sais, si elles sont comme les sittelles torchepot, c'est petit et très rapide, il faut avoir le coup d'oeil mais quand on en voit une c'est magique comme pour le milan d'après ce que tu m'as dit.