Pléioné la chouette rayée

Publié le 10 Mars 2019

Par Judy Gallagher — https://www.flickr.com/photos/52450054@N04/7126791243/, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=55259340

Par Judy Gallagher — https://www.flickr.com/photos/52450054@N04/7126791243/, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=55259340

……l’oiseau qui vole n’a pas de maître…..

Tu es la chouette-beauté personnifiée
La nature t’a doté d’une parure de princesse
Et tes rayures en sont la clé-maitresse
Ton chic manteau- chevron noir et blanc
C’est une queue-de pie pour noces de diamant.

Et tu t’évades
Et tu t’installes
Et tu t’incrustes
Et l’on t’accuse de bien des maux
Comme celui de faire de l’ombre à tes cousins.

C’en est trop
Au lieu de limiter les coupes forestières
Au lieu de s’en prendre aux hommes responsables
On abat les beautés-pures et vives
Sans compter, la main leste
Le but sera le même.

Mais je ne choisirais pas entre Cymbae la chouette tachetée
Et Pléioné la chouette rayée
Je prendrais les deux
Avec un filet à hommes bien tressé
Elles pourront s’entendre
Le territoire sera partagé comme un territoire autrefois partagé
Quand les hommes n’avaient pas touché aux frontières naturelles
Quand les hommes n’avaient pas déplacé les originaires
Quand les hommes n’avaient pas détruit l’écosystème
Ce chaos dont ils sont responsables dont ils cherchent le responsable
Cette pagaille-là ce sont les innocents qui la paient cher.

Carole Radureau (08/03/2019)

Chouette rayée

Strix varia

Famille : strigidés

Continent : Amérique du nord et centrale

Régime : petits mammifères, lapins, tamias, oppossums

Couvée : 2 à 4 œufs

Menacée ? non

 

 

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Oeil de faucon

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Comme toi: je prends les deux avec enthousiasme et ravissement en maudissant notre façon de vivre en détruisant tout!
Répondre
C
Surtout qu'elles sont ravissantes ces chouettes, séduisantes même.....avec un gros faible pour Pléioné, elle m'avait déjà inspiré un poème quand j'avais découvert son existence : l'oiseau chevron noir et blanc. Je la trouve magique. On dirait un fantôme.