Hout-Hout le petit-duc des montagnes

Publié le 16 Février 2019

Par Shravans14 — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=39195940

Par Shravans14 — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=39195940

…..l’oiseau qui vole n’a pas de maître…..

Roi du camouflage
Un plumage de bois gonflé comme une écorce
Des yeux aussi ronds qu’une lune
Captivants
Puissants
Phares éclairant la nuit
Fixés sur le serpent
Ou sur le rongeur qui fuit.

Oiseau qui dans le serpent aveugle
Trouve un domestique
Nettoyant son nid
Le laissant propre et sans déchets.

Hout-Hout aime tous les arbres
Epicéas de Sitka, pruches de l’ouest
Thuyas géants
Et dans les saguaros il prend un repos
Bien mérité
Les épines sont en aucun cas
Un problème.

Hout ! est son chant sifflé tout au long de la nuit
Dans le calme
Dans la sombre attitude du repos
Ce chant porte à plus d’un kilomètre
Nulle femelle ne peut l’ignorer.

Oiseau d’Abya Yala au sang empressé
Il doit s’adapter et il sait le faire
Si ses yeux de citron devaient se fermer
Ce serait la fin d’un chant sans pardon.

Carole Radureau (13/02/2019)

Petit-duc des montagnes

Megascops kennicottii

Famille : strigidés

Continent : Amérique du nord

Repas : petits rongeurs, serpents, insectes

Nichée : 2 à 5 œufs

Menacé ? non

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Oeil de faucon

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Ils s'adaptent, oui, mais c'est nous qui devrions nous adapter à eux! Tu as choisi une très belle photo.
Répondre
C
C'est un oiseau-caméléon....dans mon livre j'ai de magnifiques photos, mais pour le blog je préfère trouver des images de wikimedia.....qui sont sensées être libres.