Cynorrhodon le jeune lion

Publié le 4 Novembre 2018

Un regard rêveur
Tourné vers le lointain d’une Asie
Aux contours indéfinis
Un regard noble celui
D’un futur
Grand mâle
Digne fils de son nom.

Ce regard qui m’interpelle
Ce regard que je prends pour celui d’une lionne (une belle lionne)
Accrocheur triste et puissant
J’y retourne et le scrute l’immortalise
Encore et encore
Comme un qui m’appelle et me dit :
Parle-de-moi
Ma tristesse apparente est une robe de dignité
Mon cœur est au loin
Au pays de mes ancêtres
Pourtant
Ici je vis bien
Chacun passe m’admire et me flashe
Mais aucun ne sait lire dans l’ambre claire
De mes yeux un désir de braise et de feu.

Carole Radureau (01/11/2018)

Lion d’Asie
Panthera leo persica
Continent : Asie
Portées : 2 à 4 BB
Repas : cervidés
Menacé : Oui, En danger

au parc des félins de Nesle

au parc des félins de Nesle

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Oeil de faucon

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Cela ne retire rien quant à la qualité de ton beau poème, mais moi, les animaux sauvages dans les parcs de nos régions, je ne supporte pas
Répondre
C
Je dois être bien naïve en effet, du moins pour le seul où je vais de temps en temps.
A
Pas besoin de parcs en Europe pour ça, ils peuvent être réalisés en milieu naturel dans le pays d'origine ou proche, seulement voilà ça rapporte! Ne crois pas que les parcs animaliers existent dans le but de sauvegarder les espèces ou pour leur bien-être, c'est une fausse idée répandue pour qu'on ne s'en formalise pas.
C
Néanmoins, vu le sort qui leur est fait à l'état sauvage, leur sauvegarde passe et passera par des programmes d'élevage en captivité, ce qui compte c'est qu'ensuite il y ait des réintroductions dans des espaces protégés et délimités pour cela.