Une croissance lente affermit la pensée

Publié le 19 Octobre 2017

Une croissance lente affermit la pensée

Comme la graine
Qui doucement élève
Son fruit
Vers les hautes sphères
Inconnues
De la canopée
Je veux pousser
Tranquille
Sans faire de bruit
La robe de ma pensée
Que sa macule soit ferme
Que son aura ne soit pas ternie
Que son élucubration
Soit claire
Que l’histoire
Portée dans sa veine
Soit belle et prospère

Comme l’arbre
Qui doucement érige
Sa haute stature
Sa douce armure de feuilles
Son armature de bourgeons
Précieux
J’aimerais que grandisse ma pensée
Vers un horizon
Dégagé
Vers un ciel sans nuages
Vers un lit d’étoiles
Tout juste bordé
Par le lait d’amande de la lune.

Carole Radureau (19/10/2017)

Rédigé par caro et hobo

Publié dans #Bois fossilisé

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article